Traitement en cours. Patientez...


  Accueil     DDMT     Rallyes     Circuit     Balades     Essais     Galeries     Dossiers     Les Bourrés     Vins     Livre d'or       Inscription  
Sommaire Rallyes  
Rallye du Dourdou 2015
Saison 2015 du 02/07/2015 au 04/07/2015
500 kms

(par Superman le 11/07/2015)

liens & avis
Le Rallye du Dourdou, c'est un peu mon lieu de pélerinage annuel de ces dernières années, et pour ceux qui n'auraient pas lu mes CR précédents ou qui ont une mémoire de poisson rouge, voila pourquoi j'aime tant ce rallye :

- il fait statistiquement beau et chaud
- l'étape de nuit commence avant l'étape de jour, ce qui a le double avantage de me débarrasser de ce qui me plait le moins et de nous permettre de faire la fete samedi soir
- la région est magnifique
- et c'est un rallye qui m'a toujours bien réussi !

Jeudi 2 juillet 15h, nous débarquons donc en famille sur le camping de Villecomtal et retrouvons Zezette, Maxime, Julien, Pierre et de nouveaux copains marrants en baignoires à roulettes non moins marrantes.
Pas trop le temps de trainer car après 5h de route il faut vite décharger et aller apprendre les spéciales en voiture avant de pouvoir les emprunter en moto aux horaires autorisées (19h-23h).



Nous commençons par la nouvelle spéciale, Rodelle, située en contrebas du joli petit village éponyme perché sur la falaise.
Aude prend le volant pour me permettre de prendre mes petites notes et au bout de 5 passages je l'ai bien en tête, reste a valider tout ça sur la moto.
Rodelle est une spéciale qui me plait beaucoup, alternant enfilades rapides et virages serrés sur un bon revêtement ou l'on peut prendre pas mal d'angle.
La 2eme spéciale est celle de Limon, déjà empruntée l'an passé mais légèrement raccourci avec un départ avancé de quelques centaines de mètres.
Celle ci est plus typée supermotard , étroite avec des épingles, des bosses et un revêtement aléatoire, le but étant d'éviter les pièges en essayant de passer les épingles le mieux possible.

Retour au camping, le temps d'enfiler la combinaison et de grignoter un bout et il est temps de repartir sur la moto cette fois, tiens parlons-en un peu d'ailleurs puisque c'est une petite nouvelle que j'amène cette année : la Yamaha MT-07 Cage, une série limitée de la moto-école la plus vendue de France.
Mais quelle idée de passer du meilleur supermotard de route à une moto de débutant ?
Pour faire court, j'avais envie de changement et ce petit bicylindre léger au look agressif m'a clairement tapé dans l'oeil, et grand bien m'en a pris car je m'amuse comme un gosse à son guidon.



Evidemment pour le rallye elle demande quelques menus aménagements pour la rendre plus efficace comme l'amortisseur EMC Sportschock2, le kit cartouches Andreani, une jolie paire de commandes reculées et une ligne Akra pour l'agrément.
Ainsi équipée et meme si elle ne développe que 75cv elle n'en demeure pas moins redoutable tant que le parcours est sinueux, aussi à l'aise dans les virages lents grace à son équilibre général que dans les courbes rapides avec sa position de roadster.
Voila, comme ça c'est dit, j'adore ma nouvelle moto et si vous voulez en savoir plus allez donc feuilleter mon article sur www.motoz.fr !

Revenons à nos affaires, je prends mes marques sur les spéciales de jour et de nuit mais le temps manque car nous n'avons qu'une heure pour voir les 2 spéciales de nuit, un peu juste pour un handicapé de la vision nocturne comme moi mais on fera avec.

Vendredi 8h30, Max et moi scratchons le controle administratif, tout se passe pour le mieux et la Cage passe brillament le controle technique ce qui me laisse l'après-midi libre pour me baigner dans le Dourdou avec Gabriel et faire une petite sieste au bord de l'eau.

Premier départ de l'étape de nuit à 20h, je pars en 18eme position juste derrière les élites, et notamment mon pote et adversaire désigné Maxime qui a gagné tous les rallyes de la catégorie Sport2 cette année, et comme ma petite MT07 en fait partie il est ma cible toute désignée!



La première boucle d'un peu moins de 100kms comporte un passage dans chacune des 2 spéciales, mais la première spéciale est neutralisée en raison du soleil rasant rendant dangereux un passage délicat de la spéciale.

Le routier est superbe, nous faisant passer par des villages situés sur la route du chemin de St Jacques de Compostelle avant de nous amener au départ de la première spéciale chronometrée, Limon.
Il ne fait pas encore nuit dans ce passage, j'attaque mais il en manque un peu car je finis 19eme, à 12s du scratch de Velardi et surtout à 3s de Maxime qui prend l'ascendant psychologique dans notre course dans la course.
Retour au parc pilotes, 15min de pause avant de partir pour la 2eme boucle de 60kms empruntant toujours les 2 spéciales.
Rodelle, premier passage chronometré, j'ai un peu de mal a ne pas couper dans les enfilades rapides ou la visibilité est primordiale et la sanction tombe à l'arrivée : 2'10 à 17s du scratch de Julien, 23eme chrono... ce que je ne sais pas à ce moment là c'est que Maxime m'a proprement atomisé en réalisant le 6eme chrono et en me prenant 9s supplémentaires d'avance.

Retour à Limon, les spéciales s'enchainent sans attendre ce qui est le meilleur moyen de garder le rythme sans trop stresser en attendant le départ.
À l'arrivée, je perds 3s par rapport à mon premier passage de jour, à 14s du scratch de Julien et 2s derrière Maxime, je réduis l'écart avec le convoyeur c'est toujours ça ...



Dernière boucle nocturne, j'améliore sur mes 2 passages en prenant la 19eme et 17eme place, régulier mais pas assez rapide pour inquiéter Maxime qui termine l'étape de nuit 6eme avec 24s d'avance sur moi, autant dire que sauf erreur de sa part c'est déja plié pour la première place en Sport 2 !
Bon, il est vrai que la nuit n'est pas mon point fort et que l'ex-livreur de pizzas était survolté mais quand même j'aurais pensé l'accrocher un peu mieux que ça.

Bilan de l'étape de nuit : 17eme scratch et 2ème en Sport 2

1h du mat, le boulot est fait, une bière et au lit !

Samedi 7h30

Réveil à la fraiche pour enlever les phares, changer le roadbook et se préparer pour le départ de l'étape de jour à 10h.
Au programme 4 boucles identiques de 70kms et 2 spéciales par boucle comme d'habitude, un format typé rallye de Corse ou les spéciales s’enchaînent avec des routiers courts et simples, pas très sélectif au niveau de la navigation mais c'est dans la tendance actuelle des rallyes.

Départ de la première boucle direction Rodelle pour lancer les hostilités, je me sens en pleine forme et la spéciale se passe bien, les sliders commencent à racler un peu plus sérieusement et les enfilades en aveugle sont moins effrayantes que de nuit, je prends la 17eme place à 11s du scratch de Julien.
Max m'a encore mis 2,5s... je commence à désespérer
Le soleil est toujours au taquet et c'est un réel plaisir d'emprunter le routier jusqu'à la spéciale suivante, celle de Limon.
Vu que je suis en forme et que la moto me donne confiance, j'envoie la sauce et monte 5s plus vite qu'a mon premier passage de jour de la veille au soir, ce qui me donne la 12eme place, à 9s du scratch de Julien (encore lui!) et surtout DEVANT Maxime ! Pas loin devant, une demi seconde, mais devant, enfin, on va pouvoir aborder la seconde boucle avec un peu d'espoir !



ES9, Rodelle, j'arrive à garder plus de gaz dans les enfilades, je me rapproche à 0,5s de Maxime en prenant le 17eme temps...en 2'00"05, ah non je voulais passer sous les 2 minutes !

Au second passage dans Limon j'essaie d'améliorer mes trajectoires et à l'arrivée je gagne une demi seconde sur mon chrono précédent, cool ! Bizarrement le chrono officiel est 1s plus lent, mais comme c'est pareil pour tout le monde ça me va, d'autant que je reprends quasiment 2s sur Maxime avec mon 11eme temps à 8s de Julien, c'est bon ça.

Premier objectif de la 3eme boucle, passer cette foutue barre des 2'00 dans Rodelle, je pars gonflé à bloc et dans chaque enfilade ou mon cerveau me dit de lacher la poignée je lui réponds "tu le veux ton chrono sous les 2 minutes? Alors touche pas et met du gaz !"
Et à l'arrivée... pas de chrono ! Nooooon !!

Encore un petit passage par le superbe village d'Estaing et nous voici au CH de Limon.
Tiens, un attroupement, une chute? Non, une discussion avec la direction de course qui neutralise la spéciale (passage sans chrono) à cause de la forte chaleur qui fait fondre le bitume.
J'en profite pour pianoter sur mon Iphone et découvrir le résultat de la spéciale précédente : 1'58 ! 14eme et 0,2s devant Maxime, à 8s du scratch de Ju qui lui se permet de passer sous les...1'50.

On nous fait donc partir dans la spéciale en mode liaison, mais le public étant présent et la route étant fermée, impossible de ne pas faire l'idiot du coup avec un passage assez marrant dans la derniere épingle de la spéciale ou j'arrive suffisament en travers pour que la mamie assise sur le bord se lève de sa chaise en panique croyant que je me sortais ^^



A la fin de la boucle on profite des 30 minutes de pause avec Maxime pour faire les comptes, il a encore 0,43s d'avance sur l'étape de jour et il ne nous reste plus qu'une spéciale pour nous départager puisque Limon ne sera plus empruntée.
Rodelle sera donc notre juge de paix, et je vise un chrono en 57 pour arriver à mes fins.
Mais tout motivé que j'étais j'ai bien du limiter un peu l'angle dans certains virages ou le bitume commençait à glisser du fait de la chaleur.
Déception à l'arrivée : 2'00

Mais en observant les résultats je me rends compte que tout le monde a perdu 2s sur son chrono et que ce passage me donnera mon meilleur classement avec le 9eme temps, à 9s de Julien et surtout 0,5s de mieux que Maxime ce qui me permet de remporter l'étape de jour pour 7 centièmes ! Oufff !

Bilan de l'étape de jour : 14ème scratch et 1er en Sport 2
Classement final du rallye : 17ème scratch et 2ème en Sport 2

Julien Toniutti emporte ce rallye et Maxime récolte les fruits de son excellent saison, il est champion de France en catégorie Sport 2.



Comment expliquer ce que je ressens... un peu de déception car j'ai terminé 12eme en 2013 et 2014 et que j'espérais me battre pour la victoire contre Maxime, mais depuis le temps que je le connais, je sais que quand il est en forme il est très fort, et c'était le cas sur ce rallye.

Concernant mon classement scratch, je ne pense pas être vraiment moins rapide avec la MT07 qu'avec la SMC-R, certes elle est plus lourde de 20kgs mais elle a plus d'allonge et la position typée roadster est plus naturelle pour moi.

De plus les écarts de chronos avec les meilleurs sont sensiblement les mêmes, peut être simplement qu'il y avait plus de candidat(e)s au top 20 cette année.





Enfin ce que je préfère retenir c'est le plaisir que je prends sur cette moto et le plaisir de retrouver tous les potes du rallye avec une mention spéciale pour Zézette, Aude, Guy et Jean-Claude qui nous ont bichonnés sur le camp (Graouuuu l'aligot du samedi soir !!).
Mention spéciale également à Matthieu Bruneau que j'ai rencontré à cette occasion et qui m'a fait halluciner.
Jeudi soir lors des recos il satellise son scooter avec lequel il est en tete du championnat, se blessant le genou au passage.
Le temps de ramener son épave au camping, il monte dans son camion et retourne à Angers (autrement dit à l'autre bout du monde) chercher un autre scooter pour pouvoir prendre le départ de la course le lendemain.
Eh bien le gars va se taper une nuit blanche sur l'autoroute, gagner le rallye et le titre au passage, faire la bringue avec nous le samedi soir et le tout avec un genou en vrac.
C'est bien la première fois qu'un gars en scoobite m'impressionne !

Et voila, c'est la fin de ce beau rallye, ça va être long d'attendre un an pour en refaire...

Crédits photos : Sandra Kientz / Christian Reynaud.. et Aude !

  

Commentaires
 
Anonyme (11/07/2015)
Bon CR, bons résultats.... On sent l'envie d'en découdre entre motards passionnés ! Et bravo à l'intendance !

Max (12/07/2015)
C'était bon!! Viens te battre toute la saison l'année prochaine !! Bise Max

Max (12/07/2015)
C'était bon!! Viens te battre toute la saison l'année prochaine !! Bise Max

Zezette (13/07/2015)
je garde une place pour toi à la table du bonheur du championnat de France 2016

Aude (13/07/2015)
Encore un super CR pour un super rallye... Le plaisir de retrouver les copains dans cette ambiance du Dourdou est un véritable plaisir... Je kiiiiiffffeeeeee!!!!! Vivement le prochain :-)


 
Noter l'article (48 votes)

 

Haut de la page
contact : MotoZ