Traitement en cours. Patientez...


  Accueil     DDMT     Rallyes     Circuit     Balades     Essais     Galeries     Dossiers     Les Bourrés     Vins     Livre d'or       Inscription  
Sommaire Essais  
R1 : 1999
Yamaha : 1999

(par Grand'Boca le 31/03/2004)

liens & avis
Un beau soir d'hiver, en rentrant avec mon "treteau de transition", la bandit 600, je me disais que je me trainais quand même pas mal (et pourtant dans le virage de l'A13 en descente avant le pont de Saint Cloud, je faisais des exter façon goret à tous les motards du matin)...Du coup, j'ai eu une subite et folle envie de sportive...une sportive, certes, mais une belle -donc pas une Gsxr-, une qui watte -donc une mille-, une assez récente et pas chère. En regardant les occases, les 996 étaient un peu hors de prix mais ça le je le savais déjà- et les 998 encore plus. Reste les GSXR (ah non), les RSV et les...R1 ! Eh oui. Avec la mode de taper sur les motards à grands coups de carnets verts, les sportives qui se monneyaient fort cher il y a peu sont devenus tout à fait accessibles. Pour moins cher qu'une SV650 neuve, je me paye une R1 "full options" ;-) !

A savoir : R1 99, bleu, amortisseur Ohlins "9kg", ressorts de fourche Ohlins, amortisseur de direction (un peu mollasson d'ailleurs), ligne complete akrapovic titane pas du tout homologuée...Bref, y'a du beau monde ! 27000 kms au compteur et à moi les clefs.

Contact

Brooooooo....Vache, ça ronronne quand même. On part. Départ Toulon, direction Montelimar. Sur l'autocroute, bizarre, la moto tréssaute passé 140. Moyen moins. Les phares eclairent le ciel et le rétro éclairage du compteur ne marche pas. C'est pas bien grave mais ce sont des détails génants. Il y avait tellement de vent (mistral) sur cette ptain d'autoroute que j'ai du me coller derrière un camion à partir d'Aix pour ne pas finir dans le rail...les boules :-S !

Premiers essais

Nom de diou ça watte. Le tressautement n'etait du qu'à mauvais équilibrage des roues. Depuis aucun soucis. J'ai réglé les phares, c'est plus sympa, je vois la nuit et n'éblouit plus les voitures. Je n'ai pas trop taquiné l'acceleration vu que nous ne nous sommes fait que des petites routes. Sauf peut etre sur une nationale où j'ai tiré la 3 jusqu'à 10 000 trs. Résultat : ça me fait penser à une 600 en terme d'arrivée de puissance mais en beaucoup plus fort. Pour exemple, la GSXR 750 de Xav marchait fort bien mais dès les premiers 100m j'avais mis gaz à donf. Alors que là....j'ai du mal. Suite à cet essai, j'ai pas mal roulé sur les petites routes de la Drôme et l'Ardeche. La moto est saine entre 6 et 9000 tours, ça reprend bien, ça gaze bien, ça tient bien la route et c'est tres facile à emmener. Sauf...qu'à partir de 8000, ça pousse et puis ça s'envole gravement dans les tours et l'avant devient tres tres léger ! Mais alors vraiment vraiment léger ! Rien à voir avec une Gex1000 qui me semblait beaucoup plus stable, plus saine, qui met vraiment en confiance. Par contre, on retrouve là le même problème : en sortie de virage, ça tracte fort et après ça pousse à donf et les virages nous sautent dans la gueule ! Du coup, on est obligé de freiner fort (j'aime pas ça) et on est à l'arrêt dans les virages alors qu'en "enroulant rapide", on irait nettement plus vite....Pas si efficace que ça les sportives très puissantes...ou alors il faut vraiment se sortir les doigts du luc...!!

Ca va mieux

Je commence à la maîtriser à peu près mais continue à enrouler entre 6 et 9000. De temps à autre je mets un coup de gaz entre deux virages et l'avant me fait toujours
autant flipper...Par contre sur les grands espaces, c'est clairement abuser, on peut mettre du gaz en grand et là, c'est les voitures qui arrivent très très vite. Et les radars
sur le coté de la route aussi ! :-S !

Je crois que je vais régler ces suspensions (adoucir l'arriere, durcir l'avant) et on verra bien mais je reste tout de même un amoureux des twins et la ritale qui grogne....donc
le R1 ne devrait pas durer...

10000 kms plus tard...

Comment dire…. J’ai honte… Je commence à bien bien l’apprécier cette meule. Tellement que ça me donne des petites envies de ZX10R pour voir un peu ce que les nouveaux monstres donnent (apparemment beaucoup). Un truc me dérange vraiment plus que les autres : c’est le frein moteur quasi absent, même dans les tours. C’est en réessayant le Babar (décidemment fort sympathique) que j’ai réalisé la différence ! Incroyable, à 8000 trs sur la R1, quand on coupe, le frein moteur est moins présent que sur le Babar 1000R à …3500 trs. Pour qui souhaite « enrouler rapide », ce peut être gênant, m’enfin, on s’habitue à freiner !

La R1 arrivera bientôt à ses 40 000 kms (eh oui, déjà 38 000), je lui ai fait une petite vidange récemment (voir trucs et astuces pour économiser des sousous) et, il faut être honnête, elle marche du feu de dieu. N’oublions pas qu’elle a 5 ans déjà et fait un peu de piste avec un pilote disons….viril (« les rétros sur route ? Ca sert à rien, avec ça t’es devant tout le monde….Le Mugello c’est vachement bien, c’est le seul circuit où tu puisses pousser la 5 et la 6 à fond !!!! »…gloups). J’apprécie ses cotés « pratiques » pour partir en voyage : super éclairage la nuit (ça change des Ducat avec leurs lampes de poche en guise de phare) et sa position « relativement » confortable pour voyager vite et longtemps. La bulle étant assez basse, cela permet de calmer mes ardeurs sur la poignée droite. Par contre, la selle est une catastrophe. Et pourtant, elle est bien plus molle que sur la 996 (un banc de pierre), celle-ci, malgré sa fermeté, était très ergonomique et je n’ai finalement jamais eu mal au cul dessus tandis que sur la R1, même avec mon pantalon en cuir renforcé et mes kilos en trop dans le slip, ça me chatouille rapidement le derrière au bout de quelques centaines de bornes.



Deuxièmement, sur les routes à virages rapides, c’est un vrai bonheur. Exemple dans le Morvan, D37 entre Château Chinon et les Settons….grands virages qui ne se referment pas et bitume super accrocheur. Résultat : on peut mettre du gros gaz sur l’angle (à partir de 7000…vvrrraaaaaaaoooooooooooo) ce qui laissera des mégas traces de gomme dans les virolos (dixit Jeanjean qui mettait sa mère à la Z750) et ça, c’est vraiment sympa.

Idem dans les lacets, je n’étais pas vraiment à l’aise et sortir en 2 ne me convenait pas (les twins partent bien plus vite). Du coup, j’ai essayé en 1 (je vous rassure, j’avais bu un petit coup d’Anjou Brissac avant d’essayer) eh ben, non seulement le rétrogradage en 1 passe bien (étonnant pour une boite Yamaha) mais la moto est assez contrôlable si on ne visse pas comme un porc. La moto prend ses tours comme une balle, le train avant devient tout léger et on s’extrait du virage comme un boulet de canon. Alors, peut être qu’on passe moins vite qu’avec une Multistrada ou autre mais le plaisir est différent.

Bon, y’a mon pignon de 15 qui m’attend, je vais le monter….jusse pour vouère !

A voir aussi...

Galeries : Convalescence de la R1
Balades : La convalescence de la R1
Essais : TRX 850
Galeries : Suzuki TL1000R
Essais : VTR 1000 Firestorm
  

Commentaires
 
Chris (22/05/2006)
Alors d'abord elle est super belle au point de vue esthétique, quasiment comme neuve ! La position a son guidon est assez confortable et moins sport que sur le Babar. On passe la première on accélère, la 2, la 3 ! Faut que je m'habitue a 4 pattes car j'ai du mal a gérer, y'a pas de frein moteur et la répartition du couple et de la puissance a rien à voir ! C’est très doux, pas du tout brutal, et ça accélère très progressivement en bas. Ce qui m'a un peu déçu c'est qu'on ne sent pas trop les accélérations comme sur un V2. On sent l'avant se délester, on regarde le compteur et on hallucine "ptain, je suis déjà a 220 !!" mais on se sent pas violemment tiré en arrière à chaque rotation de la poignée, même lorsque la cavalerie débarque. Mais l'impression que j'ai eu avec cette brèle, c'est la facilité d'utilisation, elle va là ou on lui dit d'aller, et surtout elle demande à attaquer toujours plus et toujours plus, et elle ne demande que ça ! On se dit, cette fois ci je passe à donf dans ce virage, et en fait ça passe facile ! C’est vraiment une machine pousse au crime qui te dit dans l'oreille "allez, plus fort, ça passe à l'aise !". Bref, c'est une pure bécane d'arsouilleur pour pourrir tout ce qui bouge sur les routes viroleuses !!

Maveck (16/04/2008)
J'ai essayé un R1 de 2005 aussi, j'ai fait que quelques kilomètres avec, mais si j'en faisais plus je roulais au dessus de mes pompes et je me bourrais... Je vous donne le lien du test de la R1 par un déb(ile)utant dès qu'il est mis en ligne :D Vous pourrez me dire ce que vous en pensez ?


 
Noter l'article (137 votes)

 

Haut de la page
contact : MotoZ