Traitement en cours. Patientez...


  Accueil     DDMT     Rallyes     Circuit     Balades     Essais     Galeries     Dossiers     Les Bourrés     Vins     Livre d'or       Inscription  
Sommaire Vins  
Chateau Pontet Canet
Bordeaux - Pauillac : 29/02/2008
2001

(par Grand'Boca le 29/02/2008)

liens & avis
Prix : 30 euros en foire aux vins Leclerc (Sept 2007)

Lors de cette foire aux vins, c'était vraiment le bazar, la guerre, le sport de combat avec les caddies, vas-y que je te pousse, vas-y que ça gueule parceque y'a plus le pinard qu'on veut dans les rayons...etc...Tout le monde se rue sur le 2005, generalement hors de prix alors que de côté il y a quelques belles affaires, notamment ce Pontet Canet 2001 pour 30 euros. Le millésime, bien que dans l'ombre du très médiatique 2000 est en fait une grande réussite et surtout à un coût bien inférieur. Amateurs, ne vous y trompez pas, à moins de vouloir impressioner sur la table avec un 2000 hors de prix, autant prendre 2 bouteilles de 2001 :-) !

Me voilà avec 3 bouteilles de PC 01 dans le chariot (ouais, ça fait petit joueur mais y'avait pas que ça) et j'en ouvre une le lendemain midi, pour vouèrrre ce que ça donne...Euh oui, j'aurais peut etre bien fait d'attendre mais j'en avais une énhauurme envie. Je classe les autres dans des caisses à ne pas toucher.

PLOP fait le long bouchon du Pontet Canet. Zou une petite rasade dans un verre et on va attendre le reste. La robe est violine brillante, très très sombre, sans aucune trace d'évolution, pas de disque orangé sur les bords mais, le contraire m'aurait étonné.
Ca sent la densité à plein nez et c'est effectivement le cas en bouche. Les tanins ne sont pas trop asséchants mais on comprend vite que ce pinuche en a sous le pied pour des années encore et surtout qu'il n'est pas à point. C'est un peu dommage de l'avoir ouvert si tôt mais j'aime bien sacrifier pour la bonne cause :-). Le potentiel m'a semblé phenomenal, à revoir dans 10 ans ? 15 ans ? C'est certain que si j'en revois en FAV, je n'hesite pas à en reprendre.

Dégustation du 4/09/2009

Deux ans apres son achat, je réouvre cette bouteille sans attendre quoi que ce soit d'exceptionnel. Et j'ai bien fait ! J'ai bien fait de l'ouvrir evidemment. Et de l'ouvrir ce jour, quelques heures (quelques jours en fait) apres avoir ingurgité un Beychevelle (2001 egalement) qui m'avait bien plu.

Par rapport au Beychevelle, le Pauillac est nettement plus profond. A mon avis l'évolution est sensiblement la même, c'est à dire tanins fondus et vin présentant encore des aromes de fruits rouges mais tirant déjà plus sur le moka. Ici le milieu de bouche est intense et rond avec une belle finale legerement amère comme j'aime.

Top vin !

  

Commentaires

 
Noter l'article (28 votes)

 

Haut de la page
contact : MotoZ