Traitement en cours. Patientez...


  Accueil     DDMT     Rallyes     Circuit     Balades     Essais     Galeries     Dossiers     Les Bourrés     Vins     Livre d'or       Inscription  
Sommaire Circuit  
Challenge Nine MT-09 : endurance Alès 2014
Courses du 21/08/2014 au 23/08/2014

(par Superman le 27/08/2014)

liens & avis
Tiens tiens mais c'est quoi cette bête le challenge Nine?
Petit retour en arrière au mois de Juillet lors du rallye du Dourdou dans l'Aveyron ou je croise mon vieux concurrent des rallyes Didier Lorenzi, avec qui nous avons croisé le fer en catégorie espoir à mes débuts en 2009.
Le niçois m'interpelle entre 2 spéciales et me demande si ça me tenterait de faire une petite course d'endurance en MT09 avec lui.

- ah mais c'est que j'ai pas de MT09 moi
- oui mais moi j'en ai une
- attends laisse moi réfléchir... d'accord !

Voila comment un mois plus tard je me retrouve inscrit à la 5eme course de ce petit championnat qui en compte 6 au total : 2 courses d'endurance (Castellet et Alès), 2 courses de vitesse ( Magny-cours et Le Mans), une course de côte (Hautefage) et un rallye (Alès-Toulon).
Or, pour cette course d'endurance d'Alès, il faut 2 pilotes et sachant que je serai sur place à l'occasion du promo découverte Didier a eu la gentillesse de penser à moi comme pilote n°2 !



Bref, du pain béni car Didier se charge de fournir la moto entièrement préparée et de l'amener sur piste, et cerise sur le gateau les horaires de roulage s'intercalent parfaitement avec celles des courses du promo découverte que je ferai le même weekend.

Petite description de cette MT09, c'est une moto que j'ai essayée lors de sa sortie et un peu pendant le rallye du Dourdou et qui m'a toujours enthousiasmé par son moteur et sa prise en main malgré son esthétique particulière (voir mon CR dans la rubrique essais).

Celle de Didier est carrément en mode ready to race avec les modifications indispensables : poly, amortisseur Ohlins, prépa fourche, ligne complète, commandes reculées, shifter, réservoir aplati pour l'aérodynamisme (ah c'était pas fait exprès ça? ^^) et une petite peinture Yamaha racing pour enjoliver le tout.
La première prise en main se fera le jeudi après midi pendant les sessions libres.
La position de la selle et des repose pieds est un peu déroutante, la selle est très loin derrière et très pentue ce qui fait qu'on a toujours tendance à glisser vers le réservoir et les repose pieds sont également bien loin derrière, on a l'impression de mettre ses pieds sur les repose pieds passagers !
Les premiers tours de roue sont donc l'occasion de me forcer à adopter la bonne position et également d'analyser la moto qui me semble particulierement souple de l'avant.
Je sors à mi-session et ferme un peu la compression, ça va mieux la moto louvoie moins et je me sens plus en confiance pour attaquer, ce que je fais meme avec un peu trop d'entrain car je manque de m'envoler dans le dernier tour en faisant une grosse sucette de l'arrière dans le gauche serré après la ligne droite !



Je rentre au stand et on trouve rapidement la cause de ma frayeur, tout le coté gauche est tapissé d'huile, le carter ayant été mal remonté suite à une intervention chez le concessionnaire.
Didier prend son téléphone et peu de temps après 2 mécanos du magasin viennent charger la moto, ils la ramèneront demain matin.

Bon, le coté positif c'est que la moto me plait bien, le 3 cylindre tracte à tous les étages et motrice avec efficacité, la moto est facile à balancer et le shifter fonctionne à merveille, résultat je suis déja dans les chronos que je visais avant de venir, du petit 24 régul, il faut juste que je m'applique à bien déhancher car le carter gauche a commencé à frotter le sol copieusement.



Vendredi matin, les mécanos sont à l'heure, la moto est prête et en prime nous avons droit aux conseils de Laurent Fellon, le coach de Johann Zarco himself (qui participe à la course), pour régler notre moto.
Il nous conseille donc de remonter les tubes de fourche, d'ouvrir la précharge et de durcir la compression, ce qu'on fait.
Didier part faire sa séance d'essais, il manque de retour d'informations au niveau du train avant mais ça a l'air d'aller quand même.
Je pars à mon tour faire une séance d'essais l'après midi et même si je suis globalement bien sur la moto, l'avant me semble trop raide et me donne des réactions trop nerveuses dans les entrées de courbe.
Autre défaut de la moto, le frein avant manque cruellement de mordant et si on tire dessus trop fort on a la sensation que la fourche se met en butée et se met à sautiller, bizarre mais heureusement Alès n'est pas un circuit de freinage.
Le chrono reste en petit 24, je me fais plaisir sur la moto sans avoir la sensation de prendre de risques, ce qui n'est pas plus mal étant donné que j'ai pas vraiment envie d'avoir une MT09 à rembourser.

On décide d'un commun accord d'enlever 2 tours en compression à la fourche pour le lendemain.



Samedi, les qualifs commencent à 14h, nous convenons d'une stratégie avec notre assistant Gilbert : dès que Didier roule en 25 il agite un gilet fluo, dès que je suis en petit 24 idem, c'est le minimum qu'on veut faire et il n'y a pas de chrono sur la moto !
Didier fait le boulot dans son 13eme tour et moi je ramène un 23'4 au 9eme tour, ce qui nous classe 11ème sur 20 équipages, de toute façons pour aller chercher le 10ème il fallait rouler en 22'6 donc ça ira pour aujourd'hui, je suis déja ravi de passer sous les 24 avec cette moto à l'efficacité surprenante!
Bon, par contre pour le podium ça risque d'etre compliqué, il y a quand meme pas moins de 16 pilotes qui roulent sous les 23 dont la fusée Zarco qui place la barre en petit 18...incroyable !

La journée finit donc sur une bonne note, les réglages me plaisent et les chronos continuent à descendre sans trop forcer.



Dimanche matin, c'est le grand jour, notre programme est d'enchainer 4x20 minutes de course entrecoupées chacunes de 10 minutes de ravitaillement, je m'explique :
Départ en ligne sur la grille comme d'habitude pour le pilote 1 (Didier), au bout de 20 minutes la course est arretée et les temps comptabilisés au passage de la ligne, on rentre en pré-grille, on a 10 minutes pour mettre de l'essence et changer de pilote puis on repart en file indienne derrière le pace-car dans l'ordre d'arrivée de la course précédente pour repartir en course dès le passage de la ligne de départ, et ainsi de suite jusqu'au 4ème relais !

Allez show time ! Didier prend le départ de la première course dans un super rythme et réussit même à gagner une place pour terminer en 10eme position avec un meilleur tour en 24'5, à moi de prendre le relais et 10 minutes plus tard me voila en file indienne prêt à en découdre !
Cette procédure de départ derrière le pace car est vraiment très sympa car elle permet d'éviter le stress du départ et l'embouteillage du premier virage, tout le monde met plein gaz à l'entrée de la ligne droite et c'est parti pour 20 minutes de course !
La moto me régale et j'accélère progressivement le rythme, je me fais doubler par un ou 2 avions mais j'en double aussi, et notamment la moto de Zarco ! Oui oui... bon d'accord c'était pas lui dessus mais quand même, et malgré une grosse frayeur dans le gauche en descente ou j'ai posé le carter et soulevé la roue avant je ramène la moto en 9eme position avec un chrono encore amélioré en 23'3.



Didier prend le relais et marque un peu le pas par rapport à la première manche, mais reste régulier dans ses chronos de qualifs et ramène la moto en 13eme position, à moi de jouer.
La course se relance et effectivement j'ai un peu plus de boulot pour arriver à dépasser les 3 motos qui me précèdent et qui roulent dans des chronos similaires aux miens, je bute sur un pilote qui casse toutes les trajectoires et je manque de le shooter pour de bon alors que j'étais à son niveau pensant qu'il m'avait vu et que lui s'est rabattu complètement sur moi m'obligeant à piler pour ne pas mettre tout le monde au tas !
Mais dans le meme tour il perdra l'avant dans l'épingle à gauche, me laissant le champ libre pour partir en chasse de la neuvième place occupée par le coéquipier de Zarco, mais sans succès, la course s'achevant un ou 2 tours trop tôt pour que j'y arrive.
Pas grave, je suis remonté dixième en améliorant encore mon chrono en 1'23'1, que je n'aurais jamais pensé pouvoir réaliser avant ce weekend !

Au classement général les temps des 4 manches sont cumulés et nous nous retrouvons 13èmes sur 20 équipages, pas de quoi sauter au plafond sur le papier et pourtant j'ai pris un énorme plaisir à découvrir cette moto et le format de la course était rigolo, meme si les manches auraient pu etre un peu plus longues, j'avoue etre resté un peu sur ma faim.

Malgré tout cette course a sauvé mon weekend qui s'est révélé très décevant du coté de mes courses en promo découverte et vivre une expérience comme celle la avec des gars aussi bonnards que Didier et Gilbert c'est juste le pied !

  

Commentaires

 
Noter l'article (35 votes)

 

Haut de la page
contact : MotoZ