Traitement en cours. Patientez...


  Accueil     DDMT     Rallyes     Circuit     Balades     Essais     Galeries     Dossiers     Les Bourrés     Vins     Livre d'or       Inscription  
Sommaire Balades  
Superman sans le masque
Rhône-Alpes du 28/04/2006 au 02/05/2006
2100 kms

(par JeanJean le 27/07/2007)

liens & avis
Fin avril 2006. Tous les bourrés n'ont pas pu se retouver pour la traditionelle PACA. Nous partons donc avec Lolo pour un périple des plus sympathique.

Au programme descente par le Morvan, petit tour dans le Jura puis les Cévennes pour rejoindre Valence. Là, un petit détour par chez Ben s'impose pour un p'tit repas et une balade le temps d'un après midi.

Nous l'avions pré senti

Lolo raconte :
Samedi soir JJ me dit : "cool, demain on voit Ben, il est super sympa ce gars là. Il a un speed noir, et bien qu'il traject moins bien que son cousin Pascal et surtout qu'Olive, il en a un peu dans la culotte".

J'me dis, tiens ça va être une journée sympa, un gars qui pilote bien, qui a une belle moto, et surtout qui connait le coin comme sa poche, on devait se faire plaisir, et au pire des cas, si le Ben se traine la teub on prendra des photos.

Arrivée chez Ben, nous sommes royalement accueillis par Nathalie, Ben et...Voska. Le tps pour JJ d'enlever son foutu pantalon en cuir, et de se masser les cuisses (je crois même l'avoir vu se masser l'entre-jambe...), nous passons à table pour un repas de sportifs prêts à en découdre l'après midi.

A noter, et on y reviendra plus tard, que JJ nous a emmerdé tout le w-e avec ses genoux irrités (non, rassurez vous, c'est pas parce qu'il les frotte dans les virolos, pas du tout !) et son BT14 qui s'usait comme "glaçon fond au gorgé de soleil".

Revenons à table, où effectivement on sent le Ben un peu anxieux, limite sous pression. On se dit après le kawa il n'en sera plus rien, il aura retrouvé sa légendaire hargne de la poigne. Le kawa chauffe, Nicolas arrive avec son CBR année 1986 (le rouge et blanc, c'est bien cette année là, non ?).

Et là le Ben qui dit "j'sais pas, mais vu l'allure des parigots, faut que je m'équipe, j'y vais pas en jean's, allez je met le cuir..."

Tout le monde en selle, direction les petites routes reperées sur la carte auparavant. Autant dire qu'il s'agit là du jardin de Ben, un peu comme si nous l'emmenions nous à Chevreuses !

Un début sympathique...

Et c'est parti, un wheeling, deux wheelings, le Ben commence à chauffer les pneus. Moi j'me dis, fais chier, j'aimerais bien descendre un ou deux rapports, histoire d'arrêter d'enrouler sur le couple en 6, comme depuis 2 jours avec JJ.

Les virolos approchent, et là je dois reconnaitre que Ben balance plutôt bien son speed. Un petit sorti de fesses à droite, à gauche, pas de lumière de frein qui s'allume, c'est du propre.

A noter, que je suis toujours en 6e, j'attend toujours pour rétrograder... J'passe la 5e, je remonte JJ, je remonte Nicolas (il y a une course dans la course faut dire, TRX face à CBR) et je me met au cul de Ben, histoire d'analyser ses trajectoires.

Faut dire que s'il prend de beaux virages, il a du mal à accélerer entre 2. Alors j'étudie, je regarde, je patiente, je teste le côté de la route histoire de voir si ya pas trop de poussiere et assez de grip pour le déboiter !

Je note que Ben regarde de plus en plus dans son rétro... J'imagine ce qu'il doit se dire à cet instant !! Et moi de penser "ne le déboite pas trop vite, ne gâche pas cette journée en te faisant un nouvel ennemi".

...Et puis... le drame !

Et puis, après une vingtaine de virolos, j'en peux plus, je craque, j'ai pas fait 600 bornes pour me branler la nouille. Un pif paf, un petit bout de droit, et je me dis dans le prochain gauche, tu lui fais l'exter.

Accelération à fond de 3, je me porte à la hauteur de Ben sur sa droite (l'exter j'ai dit), il me fixe l'air halluciné (la larme à l'oeil), et là je feinte, petit coup de frein, je repasse derrière, amorce du virage à gauche, je me place à l'intérieur, ça frotte dans tous les sens, étincelles, gerbes de feu, fumée, les 2 motos sont à l'agonie...et le speed de Ben qui décroche !!!!!!

Et moi qui me dit "putain, heureusement que j'ai finalement pris l'inter, pas l'exter !".

Je m'arrête, Ben relève sa moto, je joue les commissaires de piste pour écarter les furieux et les curieux. Regards complices, mais l'affaire entre nous est entendue... Analyse de la route, récupération des débris, réparation sur le bas coté.

Que je n'aime pas voir une Triumph par terre, et un homme qui ne l'est pas moins. Je culpabilise un peu de se trop plein de pression.

Beau joueur, Ben payera plus tard sa tournée à Lamastre. On finira par le consoler le soir autour d'une bonne pizz, et pour vous dire qu'il n'est pas rancunier, il a accepté de partager sa pizza savoyarde avec la mienne au 4 fromages.

Un pilote déchue mais un homme droit, c'est tout à son honneur. J'espère qu'on aura l'occase de remettre ça très vite, sans ce petit soucis qui nous a fait plus de peur que de mal. Merci à tous pour cette journée ;-)

A voir aussi...

Galeries : Triumph Speed Triple 1050
Galeries : triumph Speed Triple 955i (2004)
Essais : Speed Triple 955i
Galeries : L'avant PACA 2006 : Pour les hommes
Galeries : Loig & Guillaume de par chez Superman
  

Commentaires

 
Noter l'article (44 votes)

 

Haut de la page
contact : MotoZ