Traitement en cours. Patientez...


  Accueil     DDMT     Rallyes     Circuit     Balades     Essais     Galeries     Dossiers     Les Bourrés     Vins     Livre d'or       Inscription  
Sommaire Essais  
R1200S
BMW : 2006

(par Superman le 27/06/2006)

liens & avis
une brele de vieux qui sait rester jeune...

3° round…

Suite de la BMW experience, cette fois on évite les essais a la queue leu leu, le rv est pris pour moi tout seul et j’ai le droit a 1h d’essai libre ! Cool chez béhème !
Bon soyons honnête, c’est plus que de la curiosité cette meule ne me déplait pas, ce qui est quand même exceptionnel vu les horreurs a laquelle ils nous ont habitués.
Je trouvais déjà la K1200R pas moche, et l’avoir essayée m’a enthousiasmé sur le plan du châssis, par contre niveau moteur je n’ai pas accroché sur le 4 pattes trop fade a mon goût (et trop bridé aussi).
Le 1200 Boxer par contre m’avait plu sur la 1200GS essayée à 2 reprises, souple et coupleux malgré un bruit assez moyen.
En bref, cette R1200S devrait cumuler les qualités d’un moteur coupleux et sympa avec celles de l’ensemble châssis/suspensions (amortisseur ohlins optionnel sur la moto essayée) typique BMW, impressionnant de sérénité a l’usage.
En plus ça fait un moment que les moto journal et compagnie me rabattent les oreilles (les yeux ?) avec ce qu’ils considèrent comme la meilleure sportive BM de tous les temps…
Effectivement, 122cv pour 207 kg a sec c’est plutôt une performance pour le constructeur gérontophile.

Prise en main

Allez approchons un peu du monstre en question pour une première remarque amusante : dans son optique de séduire les djeun’s, BM a calqué le prix de la moto sur celui des sportives japonaises, soit 13500 roros…oui, mais…
…sans les options quasi indispensables, genre amorto ohlins a 610€, ABS a 950€, jante large 6 pouces, poignées chauffantes, capot de selle, peinture bi-ton (elle est mieux en jaune de toutes façons) etc… ce qui porte le prix de ma moto d’essai a +16k€ !!! et encore il en manque car le vendeur un brin dépité m’avoue que le capteur de niveau d’essence est en option malgré la présence du bargraph sur le tableau de bord ?!? En bref si t’as pas l’option t’as toujours l’impression d’être en réserve, quels farceurs ces allemands !
Allez, le speech habituel du vendeur sur les commodos zarbis (te fatigues pas garçon ça fait 4 fois que je viens te taxer des brêles), les 7s de réveil de l’électronique, tout ça je m’en cogne je laisse le soin a pascal de nous détailler tout ça ;-)
La position est vraiment agréable, pas sur les poignets mais quand même sur l’avant, la selle est plutôt moelleuse et les suspensions semblent étonnamment souples, en sautant dessus le débattement est impressionnant, gage d’un confort certain (je connais une certaine triumph qui ferait bien d’en prendre de la graine).
Esthétiquement, c’est pas qu’elle est belle mais elle a un certain charme (ça serait une nana on dirait qu’elle est vachement sympa), la partie arrière est aussi réussie que celle de sa devancière R1100S et la jante noir brillant avec monobras est même (j’ose) : mortelle, oui, oui !
Quant à l’avant, on va dire qu’il est beaucoup mieux qu’avant, ce qui n’est pas une performance non plus, je l’accorde.
Seul ces 2 gros cylindres qui débordent contrastent avec l’élégance et la finesse de madame.

Chapitre 1 : la city

Vrouuummm ! On démarre la deuche, le son est pas terrible comme d’hab mais c’est pas grave je le savais déjà.
Au ralenti on sent toujours le couple de renversement en mettant les coups de gaz mais c’est plus marrant que gênant.
Première remarque : démarrer demande de faire copieusement cirer l’embrayage sous peine de hoquetage intempestif.
Le moteur est moins souple que sur le GS et nécessite de rouler au dessus des 3000 trs, chose inhabituelle chez BM mais néanmoins promesse de performances accrues.
Le frein arrière est efficace (pas couplé avec l’avant heureusement) et l’avant est super mordant avec un feeling et une puissance parfaits. (Et l’ABS pour les gorets)
Petite ligne droite entre 2 feus, évidemment mon coté professionnel me dicte de tirer un peu la première histoire de réveiller la stunteuse qui sommeille en elle.
Pas de problème a l’accèl ça lève sans trop de difficulté, mais ça fait quand même un sale bruit vers le cardan, ça doit pas être prévu par BM ce genre de fantaisie ?!?
Nouvel essai en 2, et la je dis : encore un scandale, qu’on empale ces foutus journaleux qui nous bassinent avec leurs nouveautés qui lèvent toutes en 6eme sans accélérer a fond, de qui se moque-t-on ? Non, la R1200S ne lève pas en 2 a l’accèl contrairement a ce qui a été écrit, faut lui mettre son coup d’embrayage comme les autres je vois pas ce que ça a de honteux de dire simplement la vérité bordel !
Bien sur, les petits futés me rétorqueront : ouais moi elle était débridée d’abord !
Pas d’bol aujourd’hui c’est noël pour moi la R1200S a été livrée débridée (par erreur !!!) donc ne me prenez pas pour un lapin de 6 semaines bande de charlatans!

Chapitre 2 : « the pine coast » (pas loin de la mer...)

Alors alors, qu’est ce que ça donne sur ma route fétiche la cote du pin ? Eh bien je dois dire que j’ai eu une sorte de révélation, pas moins !
Cette moto m’a donné un sentiment de sérénité, de stabilité et de confort incroyable, aucun mouvement de pompage, un feeling du train avant extraordinaire et en moins de 10 virolos on a la moto en main, on attaque la prise d’angle et scritchhhh les cale pieds (ben ouais je me dois d’honorer mon titre de ponceur)
A ce sujet, BM annonce une prise d’angle de 52° (pour rappel une speed c’est 49), mais la les tétons de repose pieds sont longs de environ 4 cm et ne demandent qu’a être dégagés vite fait.
Mais bon j’ai un petit rythme enroulé très relaxant, la moto se place ou je veux et je suis en plein orgasme virolistique.
Et le moteur bordel ?
Ben la je serais un peu plus mitigé, il se décompose en 3 temps :
- de 3 a 4000 trs : poussée franche, bruit sympa, senti de piston perceptible, ça le fait !
- de 4 a 6000 trs : madame fait sa sieste, personne décroche et on s’emmerde légèrement en attendant de voir cette maudite aiguille atteindre le seuil fatidique
- de 6 a 8500 trs : madame se réveille et elle est furieuse ! a croire qu’elle a mal dormi, ça hurle, ça pousse, ça dépote et on se dit qu’une caractérielle ça a ses humeurs mais c’est quand même excitant !

Bien sur ce n’est pas une poussée de ZZR1400 mais une post combustion sur un twin BM, c’est une nouveauté !
Le résultat dans tout ça c’est que c’est plus agréable d’enrouler vers 3-4000 avec un rapport de trop (genre en 4 sur petite route) et de la vitesse en entrée de virage plutôt que de rester dans les tours avec trop de frein moteur en entrée de virage et la nécessité de repasser la barre des 6000 après.

Chapitre 3 : la route pourrie

Allez on pousse un peu plus loin, vers Lamastre histoire d’éprouver le confort de la bête sur route défoncée.
Eh bien la je dirais comme olive : les journalistes sont des fiottes ! Tous ont critiqué la raideur de l’amortisseur ohlins sur route défoncée, ben merde alors ! Va falloir leur refaire essayer une speed 2004 a ceux la !
Non, non, non, je regrette, elle est rigoureuse et confortable, les bosses sont quasi-gommées par l’excellent amorti du ohlins et mes vertèbres lui disent encore merci ! Après renseignement le ohlins est en réglage standard, pas plus souple que la normale.
Je commence a comprendre ces kékés de jeanjean, olive et pascal qui ne jurent par les suspensions peintes en jaune.
Le telelever, c’est d’labaaaalle aussi, verticalement ça amortit et horizontalement pas de mouvement sur les transferts de masse, papy-superman approved !

Chapitre 4 : St Romain de lerps - St Peray

Dernier paramètre a tester : la maniabilité, pour ça une petite route très bien revêtue mais très serrée sur le plan des virages, une succession de pif et de pafs révélatrice.
Bon, a la décharge de madame, elle chausse du 190 (grâce a l’option kéké), malgré tout elle s’en sort plutôt bien même si c’est pas non plus une ballerine comme on veut bien nous le faire croire.
Sortir une demi-fesse permet de mieux l’accompagner sur les changements d’angle et on peut la secouer sans la moindre rébellion de sa part.
Cela dit, nul doute qu’une Tuono avec son grand guidon n’en ferait qu’une bouchée sur ce genre de route

Epilogue : t’y m’l’achètes ?

Retour a la concession après une bonne cinquantaine de bornes, je donne mes impressions au vendeur tout en essayant de lui faire comprendre que je n’ai pas 16k€ sur moi, il est tout de même prêt a me lâcher le modèle d’essai full-option (moins le capteur d’essence !) pour le prix de base, bel effort ! Ça fait quand même une ristourne de 2500€ soit -18%, je n’y aurais pas cru !
Ouaip c’est le revers de la médaille quand on fait un essai solo on peut essayer la moto correctement mais forcément le vendeur met un peu plus la pression.
Je lui ai répondu que j’attendais des occases a 10000€, il était un peu déçu mais bon je vais pas aller braquer une banque non plus !

Pour résumer, je dirais que c’est une super brêle, la position, le châssis et les suspensions sont excellentissimes et le moteur est sympa mais pas aussi bandant que mon tripattes.
J’avais trouvé le moteur parfait (sur route s’entend) j’ai désormais déniché le reste de la moto parfaite !


A voir aussi...

Galeries : BMW R1200S
Essais : R1200S
Les Bourrés : Planche 3 : Lolo le vieux
Galeries : Le nouveau déambulateur de Papy Lolo : R1200S
News : NCR Leggera
  

Commentaires
 
JeanJean (27/06/2006)
Bah je crois que le Toto va mouiller ses draps ce soir !!! Elle a quand même l'air sympa, genre une grosse TRX quoi.

Olive (27/06/2006)
En fait elle est pas si moche que ça !

Le moniteur (27/06/2006)
C'est quoi cette TRX rouge et blanche ?

Eric (24/09/2007)
Fan de BMW, et ancien posseusseur d'une R1100S, j'ai rarement vu une moto aussi moche que cette R1200S. Une très ratée sous-ducati, sans les frissons qui vont avec. La R1100S était très réussie et tellement élégante. Ici, c'est la pire finition plastique pour gagner en poids. Sans moi.

Olive (26/09/2007)
Quel poumon la R1100S ! Rien en bas, rien au milieu et encore moins en haut.

Jj (26/09/2007)
C'est pas la première fois que j'entends dire que la R1200S est moins bien que la 1100 ! Sur le papier ca semble bizarre vu la perte de poids et gain de power ! Mais bon à force de l'entendre, je vais finir par me poser des question ! De toute façon, je veux la MEGAMOTO donc c'est pas grave. Merde c'est le même moteur. Fait chier !!!

Waboo (05/10/2007)
La R1200S est mieux partout en moteur et partie cycle. Apres : confort passager nul, finition moyenne. Quant à être un poumon....? Euh, non, loin de là....

Turnseeker (18/03/2008)
cette meule est super polyvalente; Mais le pied c'est d'arsouiller sur route défonçée; ça seul un chassis bm sait le faire confortablement; je pouvais avoir une jaune, 15000 kms a 9000eur , mais valises impossibles et tous risques aussi. je me suis rabattu sur un 1200st a8900eur et 2000 kms. Finalement un super compromis sport tourisme à pas ccher. Salut les kékés le site est très objectif, bien écrit et on se fend la gueule.

M.Wood (09/04/2008)
Je découvre le site et cet article du même coup. Un pur moment de plaisir à vous lire. Chapeau bas ! et continuer à rouler pour écrire....;))

Pascal (14/04/2008)
Dire que la 1200S est moins bien que la 1100S est difficile a croire quand on sait l'ognion qu'est la 1100S ! M'enfin deja pour aimer la 1100S faut etre pas cablé comme tout le monde, du coup on comprend qu'il y en ait pour trouver la 1200S moins bien..

Anonyme (24/01/2009)
Super l'article! j'adore les 1100S et 1200S, plus que tout la 1200S....si on parle du look, perso j'ai du mal à discerner une ducati-suzuki-yam dans les hypersports..toutes pareilles, réplica de motogp, et je les confonds avec les 50cc et inversement donc, enfin une sportive au gabarit d'un gros cube, enfin un look original.. c'est vrai que la coupe ressemble à la TRX, mais cette analyse peut etre faite via des photos, faut la voir en vrai..car en vrai rien à voir avec une TRX sinon les gouts et les couleurs... à part ca, je n'ai pas trouvé l'info ici, j'aimerais des avis sur la qualité du bridage de cette moto, car je suis en train d'hésiter en occasion entre 1100S et 1200S


 
Noter l'article (91 votes)

 

Haut de la page
contact : MotoZ