Traitement en cours. Patientez...


  Accueil     DDMT     Rallyes     Circuit     Balades     Essais     Galeries     Dossiers     Les Bourrés     Vins     Livre d'or       Inscription  
Sommaire Essais  
750 SS carbus
Ducati : 1994

(par Grand'Boca le 27/02/2004)

liens & avis

Prise en main

La position est somme toute curieuse : sport à l'ancienne ! C'est à dire les bracelets assez fermés et surtout éloignés vers l'avant et le cul bas. Ça sent bon les pour les grandes courbes, par contre, en ville, c'est pas ça...De plus, cette SS cale à froid, ça devient vite pénible. Vu que je suis particulièrement respectueux des mécaniques Ducati, je me calme en insultant copieusement un ou eux piétons et la petite peut chauffer tranquillement (en roulant bien entendu).

Les premiers tours de roue sont donc assez surprenant mais le poids limité de la bête la rend finalement assez rigolote sur les grands boulevards...

La route

Tiens....ya que 5 vitesses...pas l'habitude moi. Bon, y'a pas à discuter, ça pousse quand même vachement moins que ma 996 ou même la 900 mais sur l'autoroute je tape rapidement un petit 200 quand même (sympa les compteurs à fond blanc) et la protection est très bonne.

Cette moto était chaussée d'excellents pneus que j'ai rodé (un peu violemment même) : un supercorsa à l'avant et un diablo à l'arriere. C'est bien ce que je pensais : des pneus en bon état et performants ça change tout ! J'ai rarement eu autant de plaisir à attaquer sur route qu'avec cette petite furie. Que ce soit Babar (TLR 1000) ou Féfé (Falco), ils étaient à l'agonie sur les portions de Chevreuse que je leur faisais découvrir (vers Gambais) tandis que j'essorais à fond l'accelerateur de la SS. Dans les grandes courbes en montée de la Minière, la puissance limitée se fait sentir, là le Babar m'a mis un vent de tous les diables mais au premier freinage, le double Brembo-Oro stoppe la ducat en "frippant le bitume"...elle freine tellement fort que babar a bien failli m'éperoner dans les 17 virages (ça n'aurait fait que 2 fois) alors que je pilais pour ne pas me farcir un clébard.

En conclusion

Moteur sympa et expressif mais un peu limité quand ça va vite, partie cycle vraiment d'enfer, maniabilité exceptionnelle et freinage de tueur. Le look est tout à fait "old school", bien carré, mais reste sympa (sauf les comodos et l'instrumentation) en particulier les compteurs à fond blanc (racing touch ;-) ).

Ce petit essai m'a donné bien envie d'en acheter une mais je trouve les prix un peu dissuasifs vis à vis des kilométrages élevés et de l'age des motos (voir annonces sur www.ducatannonces.com). Quelques mois auparavant, j'avais essayé une 750SS réalésée en 783 avec des carbus Keihin et des pistons haute compression (merci Phil si tu me lis)...je pense que l'investissement vaut le coup car ils donnent rondeur, puissance et souplesse au moteur. Par la suite, j'ai essayé une 900carbus et là, soit le problème venait des pneus (usés + Macadam pourris) soit le 900 a vraiment beaucoup beaucoup plus d'inertie que la 750 parce que j'ai lutté pour l'inscrire en virage, la partie cycle n'etait pas saine du tout...bref, grosse déception sur la 900.

A voir aussi...

Essais : 900 Superlight episode 0 : la quête
Essais : 996
Galeries : Ducati 996 - Olive
Galeries : Porsche Carrera 3,2 : 1984
Essais : 749 Dark
  

Commentaires

 
Noter l'article (49 votes)

 

Haut de la page
contact : MotoZ