Traitement en cours. Patientez...


  Accueil     DDMT     Rallyes     Circuit     Balades     Essais     Galeries     Dossiers     Les Bourrés     Vins     Livre d'or       Inscription  
Sommaire Balades  
1000 bornes en Patatosaure
Provence-Alpes-Côte d'Azur du 20/03/2009 au 23/03/2009
1000 kms

(par dlabaaalle le 24/03/2009)

liens & avis
Un week end sur Valence avec le premier trajet avec Patatosaure (un 500 CR quoi) deuxième du nom depuis Chambéry, une bonne balade avec Patatosaure premier du nom suivi de Ben et Aude en 636 et enfin les 600 bornes du retour en CR jusqu'à Toulouse...

J'ai craqué

A peine quelques jours après avoir acheté Patatosaure premier du nom j'ai craqué sur un second, un peu plus mieux on va dire. ^_^ Le temps de réunir les fonds, d'avoir une météo sympa et d'être dispo le moment de récupérer Patatosaure 2 étant arrivé je prépare le trajet pour un Toulouse Chambéry en train avec une nuit à Valence au milieu.
Y'a grève le jeudi mais promis juré le train de 14h51 sera la. Forcément, il y était pas. :-( En tout cas pas à cette heure là. Je me tâte à aller la chercher le samedi mais le vendeur n'est pas dispo. Ok, je tente un trajet au plus vite, vendredi levé 6h30 premier train pour Valence et 2 minutes pour attraper une correspondance pour Chambéry. Forcément je la rate. :-( Le train était à l'autre bout tout en haut de la gare. Boarf. Bon le prochain train est dans une demi heure. Bizarrement on me l'avait pas donné comme correspondance possible. C'est bien marqué Chambéry, je le prends quand même. Arrivé à Grenoble : "terminus du train".... Forcément. :-( Bon y'a des navettes en bus, je retrouve le vendeur qui m'amène chez lui tout en haut d'une montagne perdue avec une vue de folie sur la ville. La CR est propre, deux trois bricolages le font moyen m'enfin bon, trève de blabla : papiers, je me prépare et tchao. Il est 16 heures, j'aurai initialement du partir à 12h...

Pas si parfaite que ça

Mébon (c) pas trop motivé pour changer de roadbook. Du coup je me casse comme prévu par la D912 qui passe par la Chartreuse. Les cols sont ouverts mais je m'y caille grave grave. La CR me casse les burnes, soit elle ratatouille soit elle envoie le paté. O_o "ben ouais, faut pas rouler au ralenti avec ces motos" me dira le vendeur au tel le soir. Ben excuse moi de me trainer la teub, alors ! Quant au chassis le guidon déja un peu trop haut à mon gout l'est encore plus du fait d'un cul complètement tassé ! Ok je suis gros mais quand même ! :-p Le mec a dépensé 600 euros pour une préparation BPRS, quelle bande de voleurs je te jure, trop pourrie la prépa. A mon humble avis le moteur a été bien préparé par un sorcier mais le reste l'a été à la one again. Pot qui dégueule l'huile, branchements électriques avec des sucres (!!), pas de phare, carb' pourrie etc. A part ça, dans les tours, ça marche. %-)
Du moins, tant qu'il y a de l'essence, la garce me fera le coup de la panne à 5 bornes de St Egreve. Pas grave, j'ai mon joker acerbis : 2 litres de 95 dans le sac. Hi, hi, hi. Je rejoins donc St Egreve, refais le plein, il est presque 18 heures. Gloups. J'ai pas de phare, le soleil se couche dans une heure environ, les petits virolos des gorges de la bournes de nuit sans phare avec une visiere fumée ca va pas le faire, je choppe la nationale. Mais si dans les virolos j'arrivais à oublier le poids du sac à dos ça n'a pas vraiment été le cas sur les lignes droites. J'ai donc pris une position bien merdique avec le cul bien en avant et les bras tendus pour poser le sac sur la selle. Claaaasse ! M'enfin quatre jours après j'ai encore mal au dos...

C'est fini ce bordel ?!!

Petite pause à 35 km de Valence histoire d'etre sur de terminer le trajet de nuit, *^_^* et ce fut bien le cas, la portion d'autoroute de nuit sans phare était un pur moment de bonheur, collé au cul d'une caisse avec les roues à deux doigts de la bande d'arrêt d'urgence pour être sur qu'un aveugle ne me rentrera pas dedans... Je voulais ramener le CR jusqu'à Upie j'ai vite laissé tomber. Sans parler du bon petit repas concocté par Aude qui m'attendait (slurp). "Bon appétit moi-même", donc.
Gros dodo, je me fais d'abord réveiller par ce qui m'a semblé être des travaux, puis des connards d'étudiants faisant le challenge Valentinois (celui là même ou j'avais fait chier mon monde à l'époque ^^ ), puis enfin une voisine qui déménageait en gloussant. Du coup j'ai poliment décliné l'invitation pour une seconde nuit chez mon cousin. :-p Et j'ai démarré la CR en bas de chez lui sans me demander si j'allais réveiller quelqu'un vu le bordel qu'il y a déjà eu. Mais je crois avoir quand même réveillé un gars. YESSS.
Donc je pose Patatosaure 2 à Upie et prépare le 1. Essence fraiche, vidange de boite, deux trois bricoles et après une vingtaine de coups de kicks entrecoupés d'une pause d'une heure (salope) la "une" se réveille enfin. Ouf. On se casse donc avec Ben et Aude sur la 636 pour une balade vers la motte chalençon (avec un C cédille hein). Balade qui fera pas loin de 300 bornes quand même, et où c'est moi qui aiderait une pauvre âme en 1098S tombé en panne. Il était avec son pote en CBR et il le tenait par la main pour le faire avancer. On les a d'abord doublé comme des connards (normal quoi) en se disant qu'ils sont mignons tout plein à se tenir la main avant d'avoir une fraction d'intelligence. Du coup son pote me fera un magnifique wheeling de remerciement. Cool !

Finalement la première va pas si mal que ça

En tout cas cette CR prépa-less se comporte super bien de chassis comme de moteur. Pas d'huile qui dégueule, pas de ratatouillage, très sympa. Le frein manque de feeling mais fait son job et les pneus accrochent ce qu'il faut même si je reste sur la défensive à la remise des gazs. Franchement niveau couple elle est au moins aussi fournie que ma R1 2004, et beaucoup plus agressive / violente : pas évident ! Par contre niveau angle je suis en confiance avec un ptit frottage entre Serres et Nyons. Sur la fin je commençais à la prendre en main et apparemment y'a moyen de pas trop être ridicule. B-) M'enfin niveau chassis, puissance et wheeling (et pneus) je ne suis clairement pas encore au niveau de celle de Manu, essayée en 2006... Patatosaure 2 devrait s'en approcher après quelques réglages... hin hin... ^^
Dimanche repos. Cul défoncé, dos en compote je me faits un break avant de tenter le Valence Toulouse par les petites routes. J'allège le sac à dos au max pour une question de survie dorsale. J'avais pas trop regardé en fait avant de partir mais je me suis avalé 590 bornes le lundi. 1000 bornes de 500 CR dans le week end, ça va comme entrée en matière. :-)
Départ lundi matin, donc, 9h30. Trajet jusqu'à Grignan, petite route qui tourne comme il faut, je rejoins Bourg St Andéol, Vallon Pont d'Arc (toujours aussi chouette et personne à l'horizon) par une déviation, et refais le plein à Les Vans après une microroute entre des rochers. Villefort (forcément) je pars en direction de Mende et coupe par une route perpendiculaire plein sud rejoignant Pont de Montvert. En fait c'est un col à 1500m complètement enneigé mais la route est dégagé. L'occasion de petites photos sympa aussi. Pause bouffe à Florac, plein et gaz par Meyruis puis plein sud encore par Trèves et Nant. Autre plein quelques kilomètres après Cornus et re route plein sud jusqu'à la D622 qui monte à Lacaune. Trajet sympa avec quelques mecs en caisse qui croient, enfin, qui croyaient, rouler vite. Dernier plein à Brassac, l'autonomie est d'environ 140 bornes et le réservoir transparent vraiment pratique. Petit coup d'oeil aux gommards : l'arrière est MORT. Merde, j'aurai pas du regarder.

Mais je garde la seonde quand même

Niveau horaire c'est juste mais ça devrait le faire. Du coup je continue à respecter mon roadbook en choppant la D93 qui me permet d'éviter Castres. Ensuite D53 plein sud. Ces deux routes que je ne connaissais pas étaient excellentes. Je me gave jusqu'au moment de prendre la blanchette de la carte qui devait me permettre de rejoindre Revel : je me rends compte que c'est une route forestière !! O_O Limité à 30 km/h, défoncée comme c'est pas permis, pourrie de terre, gravier etc, la grosse merde quoi. Je m'y enfonce quand même, priant pour ne pas tomber en panne à ce moment là... et je m'y perds. J'en ressortirai à Soissac, à 20 bornes de Revel, le soleil à 10 cm de l'horizon bras tendu. Boooordeeeel de meeeeeerde !!! Je suis à 70 bornes de Toulouse ! Gaz gaz gaz, donc, j'arriverai genre 5 minutes avant la nuit noire. Là encore les derniers kilomètres sur des lignes droites avec tous les gars revenant du boulot sur la voie de gauche, je me chiais grave dessus qu'il y en ait un qui décide de doubler !!
M'enfin vivant, je suis vivant, le plus dur aura été le cul en marmelade. Niveau vibrations je lui ai peut-être moins mis dans la gueule qu'avec Ben (plus on est haut dans les tours et plus elle vibre) mais ça ne m'a pas trop dérangé. L'autonomie est correcte, le chassis freinage exploitable et j'ai bien fait gaffe à ne pas me crisper sur la moto pour ne pas me fatiguer. J'ai eu un peu peur niveau pneu (un budget non négligeable à prévoir), ainsi que d'une panne à la con mais non, tout s'est bien passé. Petite déception niveau wheeling, un peu trop violente en deux elle ne lève pas en trois aux gazs, faudra voir patatosaure 2...
Maintenant que je suis rentré j'ai en fait envie de retourner rouler. Du coup c'est plutôt bon signe pour la suite. Si la 2 réglée le fait bien elle aura peut être droit à une vraie prépa suspension et du gros frein. En attendant, la 1 est en vente, elle m'aura bien régalé tout le week end. Quelle moto de malade !

A voir aussi...

Essais : 500 CR
News : Visière LCD Raleri LCDrive
Les Bourrés : D'labaalle : Pascal
Galeries : Pascal rôde sa ZX7R
News : Le motard du mois
  

Commentaires
 
Aude (26/03/2009)
A quand la patatosaure 3 ?????? avec une vraie excuse cette fois...;)

Stephane (19/06/2011)
Merci de ce petit periple en 500 cr. quel est la conso approximative avec ce type d'enduro (en roulant penard)? cordialement votre

Pascal (20/06/2011)
En roulant peinard je ne sais pas, j'étais à 10 litres / 100 en roulant "normalement".

Anonyme (28/06/2011)
Merci de la réponse. cordialement stéphane.

Pascal (06/07/2011)
Stephane, si t'es de Toulouse et que tu roules en 500 KX on s'est croisé ! A+


 
Noter l'article (45 votes)

 

Haut de la page
contact : MotoZ