Traitement en cours. Patientez...


  Accueil     DDMT     Rallyes     Circuit     Balades     Essais     Galeries     Dossiers     Les Bourrés     Vins     Livre d'or       Inscription  
Sommaire Balades  
Morvan 999s
Bourgogne du 22/09/07 au 22/09/07
650 kms

(par Grand'Boca le 21/09/2007)

liens & avis
Essai de la 999s lors d'une baladounette dans le Morvan avec Ed

Sous le soleeeeilll

J'attends Ed à la porte Champerret, il fait beau. On a le droit à un véritable été indien, c'est plutot sympa et la journée s'annonce des plus bonnes. J'ai chaussé les bottes, enfilé tout le cuir car je sais que je vais essayer la Superbike et j'ai hââââââte.
Je profite de l'attente pour faire 2-3 tofs de la Superlight. Faudrait vraiment que je change mes Supercorsa. Ca fait 1000 bornes qu'ils sont vraiment usés. La balade d'aujourd'hui ne va pas les arranger.











Départ dans le Morvan

Départ sous le soleil. Grosse caillante sur l'autoroute cause pu d'soleil. 1 controle de flics en 150 bornes. Pas glop : radar normal et Subaru derriere pour chasser le méchant contrevenant.

Ensuite ptites routes sympas. Auxerre - Clamecy par la N151, c'est pas un circuit mais bien cool quand meme, on se fait bien plaisir sur les motos. Ca enroule pepere.
Ensuite. Clamecy-Vezelay, c'est mieux. Vezelay-Avallon, encore mieux.
Là on attaque enfin de la vraie de vraie route : D944 entre Avallon et Chateau Chinon. Je rigole dans mon casque en passant à Lormes où on était passé à 1h du mat avec GrosJeanjean en faisant un barouf de tous les diables dans les rues (il avait la Guzz à l'époque). La route est rose et bonne, petits enchainements de virages comme j'aime, on fait gaffe car les parties boisées sont un peu humides. Puis 5kms de bosses et enfin du bon bitume noir qui vient d'etre refait.

Pause dej, et hop D37 direction Les Settons, j'enroule peinard à cause de mes pneus fatigués (pour pas dire morts) gonflés à 3 bar (bah ouais, ça dure et puis je m'etais dit qu'avec Ed, j'avais pas besoin de trop accelerer ). Echange de brele aux Settons. Je pars avec la 999 en direction de Saulieu histoire de la prendre un peu en main avant d'attaquer la direction Chateau Chinon.

Déglinguer la 999s

Premiere ligne droite, TACQUET. Oups, le rupteur me saute dans le dents à 10500 trs. Shit. Rond point enquillé vite fait pour le demi tour, ça y'est je vais pouvoir attaquer. On se cale à un régime mini de 8500 trs histoire de ne pas manque de reprise en sortie de virage :-)). Pour les premieres courbes, je suis un peu sur la retenue car je veux conduire "normalement", aux bracelets. Dans cette configuration, la moto se montre assez physique.

Et puis merde, alleï mon gars, comme dirait Jeanjean "faut que ce soit une boucherie" du coup je me mets à déhancher et c'est bien là que le sublime train avant de la belle SBK se révèle totalement. Je retrouve les sensations de mon ancienne SBK (cf. essai 996) avec beaucoup plus de finesse et de facilité : à chaque virage que je passe, j'en ressors (au rupteur hu hu hu) en me disant que j'aurais pu y rentrer bien plus fort.
J'ose pas non plus la déglinguer completement à cause des 2-3 petites gouttes qui commence à tomber. Heureusement qu'il y a un bout de ligne droite qui s'offre à moi. Gaz 2, 3, 4 ....je sais plus sur quelle vitesse je suis et le compteur affiche 240. Un peu déçu car avec la R1 j'avais accroché 250 au même endroit. On verra au retour . Retour hélas sous une petite pluie mais, en rentrant un peu fort dans les virages, j'arriverais à accrocher 245 compteur ! Cool !

En bref :
Moteur : ça pousse mais je m'attendais à plus sauvage en rentrant dans la zone de puissance. Les mi-régimes sont vigoureux mais la moto ne donne pas la sensation de s'arracher comme ma Superlight. Il lui manque certainement une ligne complete pour du gros son et une demultiplication adaptée.
Partie cycle : impériale. Le train avant est fabuleux et la moto pas trop fatigante. A régler car la fourche m'a semblé trop plonger au freinage
Freinage : nickel, de l'attaque, de la puissance, du feeling. Brembo ++ quoi.

Top meule !

Retour humide

Retour sous la pluie jusqu'à Montsauche puis Avallon et autoroute à Nitry. En fait c'etait une erreur, on aurait du la prendre plus haut car le revetement n'est pas du tout drainant et les camions nous levent des rideaux d'eau. Berk. Trempés. Apres la pluie se calme et on rentre sur un bon rythme histoire de secher les fringues.

996


A voir aussi...

Galeries : 999S et SL
Dossiers : Rejoindre le sud par les petites routes
Galeries : Ducati 900 Superlight
Essais : 996
Essais : Supermémé 900 - Partie 1 "les réparations et la prise de contact"
  

Commentaires

 
Noter l'article (40 votes)

 

Haut de la page
contact : MotoZ