Traitement en cours. Patientez...


  Accueil     DDMT     Rallyes     Circuit     Balades     Essais     Galeries     Dossiers     Les Bourrés     Vins     Livre d'or       Inscription  
Sommaire Balades  
Roadbook - Chevreuse
Ile-de-France : 16/08/2004

(par Grand'Boca le 16/08/2004)

liens & avis
Un dimanche, de bon matin (10h quand même, valait mieux pas trop tôt parce que la veille?.) je retrouve Thomas (ou bourré kascouilles) à Boulogne en bas de la N118. Objectif : on se passe une demi journée dans Chevreuse pour établir un road book digne de ce nom et photos à l'appui.

Le récit en détail

Pour les parisiens souhaitant se rendre en Chevreuse, il existe plusieurs chemins, à mon sens le plus rapide et le moins ennuyeux (pas trop de lignes droites autoroutières et surtout pas trop long) est de partir du pont de Sèvres (pour y arriver, sortir du périph à Porte de Saint Cloud et prendre direction « N10 – Bordeaux »), le traverser et attaquer la montée de la N118.

Attaquer c’est bien le mot car nous avons là quelques grands virages en montée où il fait bon prendre de l’angle et faire gueuler les moteurs….Vraaaaaommmm. Gaffe tout de même aux raccords de route en métal qui seraient susceptibles de vous faire glisser en cas de sol humide.



Après cette mise en jambe, au niveau du centre commercial Vélizy2, prendre la direction « Versailles », on rejoint là l'A86, une belle ligne droite où on peut ? en général - faire une petite pointe vu qu'elle est très large et donc peut fréquentée sur la file de gauche. Quitter cette fameuse autoroute à la sortie « Guyancourt », juste après Versailles (on peut sortir à Versailles-centre pour passer par Jouy en Josas mais les amateurs de conduite sportive trouveront leur compte à aller plus loin).


Ici, nous attaquons une petite enfilade de grands virages dans une cuvette, baptisée « La Minière ». Certains d'entre nous y ayant laissé des bouts de carénage, voire de peau de fesse (gniark gniark gniark); il conviendra d'être prudent lors des premières descentes. En effet, si ces virages peuvent se passer à vitesse relativement élevée, il ne faut absolument pas se foirer sur la trajectoire à prendre car le premier (à droite) comme le second (à gauche) se referment et il n'est pas rare que des motards inexpérimentés ou un peu trop sûr d'eux-mêmes et le couteau entre les dents se viandent dans les murets. Néanmoins, La Minière reste un formidable terrain pour roder ses pneus, certains virages en revêtement spécial « je fais tout pour que les caisses ne glissent pas sous la pluie et empêche les motards d'angler » sont finalement très abrasifs. En 3 allers-retours avec prise d'angle progressive, les pneus peuvent être considérés comme rodés.

Prendre ensuite la direction « Voisins le Bretonneux », 3 ronds points et un mini-tunnel à passer (regardez à gauche, c'est beau, c?est le Technocentre de Renault?) vous y amènerons sans encombres. Pour gagner du temps, ne pas suivre la direction « Dampierre » mais traverser le village de Voisins en mode full barouf ! Arrivés au rond point de sortie du bled, direction « Dampierre ».



Et vous entrez enfin dans le très fameux « parc naturel régional de la Haute vallée de Chevreuse », trop cool ! Pour saluer votre arrivée, la route vous offre deux virages,oui oui, 2 virages ! Bienvenue sur les routes viroleuses de la région parisienne. C'est pas beau ça ? Puis une longue ligne droite pour se retaper 5 virages en descente (abbaye de Port Royal) où Panya s'était mis au tas suite à une absence momentanée des connexions. Encore une ligne droite, pffff, 3 grands virages, re ligne droite, rond point, re-ligne droite (et dire qu'y'en a qui trouve ça au top !) et ATTENTION MESDAMES ET MESSIEURS, les voici, les voilà dans leur nouveau numéro, j'ai nommé « LES 17 VIRAGES » !!!! Alors profitez en bien car c'est le seul enchaînement « un peu » long de virages que vous trouverez à 150 kms à la ronde.

C'est ici aussi qu'avec le père Thomas nous avons rencontré la maréchaussée pendant que nous faisions des photos. Le top modèle Thomas posait nu comme un vers sur sa SV de feu quand les gendarmes ont débarqué et lui ont collé un PV pour atteinte à la pudeur. J'en rajoute un peu mais ils nous ont bien saoulé avec leurs histoires de morts dans la vallée et gna gna gna, que c'est bien pour faire de la moto mais qu'il faut être prudent gna gna gna, Pov nazillon, tant qu'à se mettre au tas, autant le faire sur une vraie route, chaipas moi, Nyons-Serres par exemple (juste par exemple) et pas dans les 3 virages qui se battent en duel pour aller à Dampierre. Enfin bref, j'ai donc appris que Thomas avait finalement une Fazer et moi-même une « Suzuki R1 » (voir PV) et que les papiers de voiture ne conviennent pas aux pandores quand ils demandent les papiers du véhicule (ben quoi, z'avaient pas dit lequel !). A noter tout de même que les 17 virages présentent un gros risque en montée : le premier virage en partant du bled, un droite, se referme méchamment de chez méchamment !! En voulant suivre Féfé (qui connaissait le terrain, le salaud), nous nous sommes retrouvés Loig et moi-même franchement sur la voie d'en face (bon ya longtemps mais c'était un peu chaud quand même).



Dampierre. Petite bourgade sympathique. Un château avec un restaurant fort bon et fort cher, une auberge lui faisant face (ça a l'air bien), deux bistrots dont un surnommé le « flanc pat » suite à une privation de dessert par une serveuse n'ayant pas trop apprécié les moqueries et les gras rires générés par sa façon de nous lire la carte desdits desserts. Attention également au « scoot - bretelles & ceinture » de 60 ans, avec pipe, qui sévit dans sa voiturette. Les habitants du quartier, par peur sans doute d'un accident, lui ont élégamment offert un gyrophare orange. Si vous le voyez, jetez vous dans le fossé direct car il ne fait pas de quartier !
A part ça, c'est plutôt cool pour prendre un petit dèj, même avec un bon gros sourire de niaisou !

Une fois la panse remplie, il est temps d?aller visiter le reste de la région. Plusieurs options sont offertes, voici celle que nous avons retenue :
Après Dampierre, faire environ 500m de ligne droite et prendre à droite direction « Les Essarts le Roi ». Là je dois avouer que c'est une route bien valable car les virages sont variés et sympas. Au rond point (voir accidentologie d'Olive), prendre direction Auffargis (à gauche). Idem au stop. Arrivés à Auffargis, on peut soit raccourcir le tout et passer par la route des Vaux de Cernay (à gauche, très sympa) ou bien aller tout droit (voir la suite) ou à droite par la D24 direction « St Léger en Yvelines » ce que nous avons fait. Une fois le mini tunnel passé (juste avant le stop), prendre à droite sur la D910 jusqu'au rond point, puis gauche sur la D191. En plein milieu de la ligne droite, prendre à gauche direction « Les Bréviaires », là, p'tite route sympatoche qui casse pas des briques mais quelques virages à se mettre sous la dent. Suivre la direction St Léger puis « Montfort L'Amaury » et pas « Condé sur Verge » (arf arf arf). Ptite montée en virages dans la forêt, c'est cool, on peut attaquer un chtouille. Juste à l'entrée de Montfort, prendre à gauche en direction de Gambaiseul, pas mal de virolos en sous bois, c'est très sympa puis la route vous ramène jusqu'à Saint Léger. Là bas, retour par Les Bréviaires jusqu'à Auffargis où on attaque la route des Vaux de Cernay. Au stop, à gauche puis pause au bar avec des tables et des parasols (l'autre, dans le virage, étant affreusement crado :-S, je ne vous le conseille pas) où vous vous délecterez d'un bon pavé de boeuf grillé sur la cheminée et de patates enrobées de papier d'alu cuites dans les braises.



C'est bon, on a bien mangé ? Alors, retour par la route des Vaux direction Auffargis pour chauffer les pneus. Juste avant le village, prendre la petite rue « rosée » qui part à gauche (c'est dans le dernier virage à droite avant le rond point d'entrée du village). Au bout de celle-ci, à gauche et traverser le village (ça monte et il y a de suite deux gros ralentisseurs). Sortir du village et continuer la petite route jusqu'à un stop. Prendre à gauche sur la D61. Bonne éclate sur quelques virages à angle droit, gaffe aux sorties de tracteurs de la « Ferme Blanche » et gaz sur cette route jusqu'au croisement avec la D906 qui peut vous emmener à Rambouillet (sur la droite). Mais nous, nous allons à gauche et tout de suite à droite sur la D61 (toujours, donc). Ici, petite route super sympa à travers la foret et jouxtant quelques prés où broutent des moutons. Attention, aux animaux (faisans, cerfs !!!!) qui peuvent traverser, ça fait tout drôle !!!



Traverser ensuite la petite ville de « La Celle les Bordes » et suivre la direction de Bullion puis Les Molières (c'est un peu vague mais je dois vérifier les noms des routes) puis Saint Remy de Chevreuse. C'est un suivi de petites routes plutôt sympas et pas trop fréquentées ni par les automobilistes ni par les motards du dimanche, ce qui change des 17 virages. A Saint Remy, prendre direction Milon La Chapelle / Saint Lambert des Bois, la route est un peu défoncée au début mais finalement assez cool et déboule, in fine, sur celle qui remonte vers Voisins le Bretonneux au niveau de l'abbaye de Port Royal.

Ce petit road book est terminé, il existe d'autres routes dans la vallée de Chevreuse, certaines valent le détour mais je trouve sincèrement que quitte à se faire plaisir à moto autant ne pas lésiner et aller faire un tour du côté de nos belles provinces françaises ou nous trouverons du bitume dévoreur de pneus, des virolos à gogo pendant parfois des centaines de kilomètres, des paysages magnifiques et surtout beaucoup beaucoup moins de monde.

Alors la Chevreuse oui pour s'aérer la tête un dimanche ou ya rien d'autre à foutre, non pour les vraies balades.

A voir aussi...

Galeries : Balade en Chevreuse
Essais : 848
Galeries : Ducati 749 Dark
News : Toto a posé le genou
Les Bourrés : Le Kas'couilles : Thomas - Foune Bleue
  

Commentaires
 
Cuycuy (30/03/2008)
...y' a aussi le Vexin Français vers La Roche Guyon....

Olive (31/03/2008)
Ouais pis y'a aussi l'ardeche, la drome, le mercantour, le luberon, le massif des maures, la route des grandes alpes, les pyrénées, le massif central, les vosges, le jura, le morvan (encore que...)...

FLIP (11/11/2011)
Merci pour ce road book bien pratique!


 
Noter l'article (95 votes)

 

Haut de la page
contact : MotoZ