Traitement en cours. Patientez...


  Accueil     DDMT     Rallyes     Circuit     Balades     Essais     Galeries     Dossiers     Les Bourrés     Vins     Livre d'or       Inscription  
Sommaire Vins  
Domaine Mosse - Anjou village blanc
Loire - Anjou : 13/11/2008
2006

(par Grand'Boca le 14/11/2008)

liens & avis
Prix : 14e chez Augé

En vue d'une bonne petite raclette chez Jeanjean, je me précipite chez l'institution non loin de mon taf : les caves Augé. J'ai commencé à prendre goût à certains de leurs vins "nature", mais pas tous. C'est un peu la loterie et je compte bien sur le caviste pour me conseiller. Evidemment il commence par essayer de me refourguer un vin de savoie (bof, en général j'aime pas trop ça) et finalement on tombe d'accord sur un Loire blanc. Un Anjou village de chez Mosse (connais pas).

Dès le premier verre, rien qu'à la couleur, on se pose tous des questions. Est ce bien un vin ou alors un bouteille de whisky maquillée ? La robe est dorée voire ambrée et pourtant on est bien sur un 2006, encore assez récent donc. Passons donc au nez...Si sur la couleur on croirait un Talisker, le nez c'est plutôt de l'armagnac...aie aie aie, ça me rappelle de mauvais souvenirs ou plutôt des deceptions, toujours sur ces vins natures, notamment Mazieres blanc.

Finalement, en bouche, c'est plutôt une bonne surprise. Certes, c'est très chaleureux et ample, bien loin de la forme de droiture que j'attends d'un jeune chenin, mais la complexité arômatique est interessante et elle relève bien l'attaque de la charcut/fromage lancée par la raclette.

Suite pour Bebert

Pour Bebert et revenir sur la complexité arômatique. Outre les capacités d'analyse sensorielle que cela demande, je ne suis pas certain d'avoir une approche scientifique du pif notamment dans un contexte de gentil deglinguage de bouteilles autour d'une raclette avec des potes.

Ce vin m'a fait l'effet de jouer dans la cour des vins mûrs, autrement dit sur une palette aromatique allant du miel aux fruits compotés ou l'inverse (enfin je pense et je t'invite à laisser un commentaire pour m'aider si ce n'est pas le cas). Je pense également que sa couleur (malt) et son nez puissant influencent fortement mon jugement. Mais n'étant pas un adepte de la dégustation pour la dégustation, et à l'aveugle dans des verres noirs (ou rouges), peut être me suis je fait completement berné. Par ailleurs, je suis largement plus porté sur les vins avec beaucoup de tension que j'arrive à caser quelque part dans mon referentiel sensoriel mais là c'est du nouveau, c'est particulier, c'est...complexe.

  

Commentaires
 
Ben (14/11/2008)
chenin, tu crois que je peux le placer dans un de mes CR? ça c'est du challenge..

Olive (14/11/2008)
Tu devrais pouvoir placer "chemin" mais c'est pas tout à fait la même chose. :-)

Bébert le haricot (15/11/2008)
complexité aromatique ? c'est mince; ça serait bien de développer

Olive (17/11/2008)
Dans le fond t'as raison Bebert sauf que c'est passé un peu trop vite pour que je me souvienne et analyse tout ça. Faudra repasser par la case boisson au plus vite.

Bébert le Haricot (18/11/2008)
thks ! -:)))

Olive (19/11/2008)
Bebert, tu vas sur LPV ou c'est pas pas toi ?

Fée la folle (24/11/2008)
je suis trop forte ! je savais même pas que bébert le haricot existait ! sinon, tu connais mes connaissances pointues en vinasse et autres spiritueux. Donc ,normal que je te demande d'approfondir. hi hi hi

Ben (24/11/2008)
ouh la vilaine, elle mériterait d'etre approfondie aussi cette coquine de fée


 
Noter l'article (28 votes)

 

Haut de la page
contact : MotoZ