Traitement en cours. Patientez...


  Accueil     DDMT     Rallyes     Circuit     Balades     Essais     Galeries     Dossiers     Les Bourrés     Vins     Livre d'or       Inscription  
Sommaire Les Bourrés  
Le Kas'couilles : Thomas - Foune Bleue
Bourrés de Paris

(par Les bourrés le 11/09/2005)

liens & avis
Date de naissance : 1976
Ville : La Bretagne, ce bon pays de bourrés.
Morphologie : Grande crevette.
Moto : Daytona 675 bleu gendarmette.
Historique moto : C'est sa première et déjà, ca promet.
Style de conduite : Bon, il a son permis depuis Novembre 2003. Les début son plutôt difficiles, mais avec des profs comme les bourrés + un peu de gorgé de Soleil pour enlever le stress. Y progresse vite. Je dirais même qu'il sera bientôt à la hauteur de son maître : Chris... Ah Ah Ah. C'est le roi de la trajectoire aléatoire pour donner un peu plus de piquant à ses balades.
Coin préféré : Y s'en fou, y suit et c'est déjà bien (par contre faut pas qu'il fasse trop chaud).
Future Moto : Une daytona 675 rapée.
Accident : 5 en 6 mois. Points forts : Le grand spécialiste de la trajectoire aléaoire !!! Quand il a bien bu, il casse les couilles comme pas 2, sans jamais lâcher l'affaire...
Points faibles : N'arrive plus a passer la 3 quand il a pris l'apéro. Donc il rupte en deuxième, même devant les flics.

Accidentologie (Le jeune disciple de Chris...)


Mai 2003 : l'apprentissage

Tout a commencé pendant les leçons de moto, les premiers jours je n'ai eu que de la vieille pluie. Il est à noter aussi que pour des raisons psychomotrices, je ne me servais pas du frein arrière. Sinon je freine de l'embrayage, et je passe mes vitesses du pied droit, pour au final tirer tout droit. Bref, le 3 eme jour, comme d'hab il pleut ; j'aborde pour la enième fois le slalom rapide, un poil plus en confiance, résultat, j'attrape le frein avant à l'endroit ou un précédent s'était mis au tas ; je glisse de l'avant sur le sol bien mouillé et huileux, petite glissade sur 2-3 mètres, coincé sous la moto Pensée du moment : "Pas taper le casque pas taper le casque !!!!!!!" (il était tout neuf et vu le prix ça m'aurait saoulé)
Bilan : hématome au pied droit , mais pas cassé.
Reflexion d'après coup : C'est bizarre comme on a rien le temps de voir venir qu'on est déjà par terre

Octobre 2003 : la première moto

Je viens tout juste d'avoir ma SV 650s 2003 flambant neuve. Pour ne pas faire traîner le rodage, je décide de descendre chez mon cousin à Troyes. Ca sera toujours ça de pris. Le week end se passe, et le lundi de bon matin, je reprends la route un poil humide. A peine sorti du garage, à l'accélération, je sens l'arrière qui chasse un peu. Bizarre, ca ne me l'avait pas encore fait. 5 minutes plus tard rebelote en doublant un vélo ... c'est dire (pour la petite histoire Chris me dis que c'est normal sur un twin)
Résultat des courses, je suis pas très à l'aise sur ma moto neuve qui chasse du cul. Du coup prudent je reste derrière les voitures au feu rouge ..... pfffffffff c'te misère !!! 2 feux ... Ca commence à me saouler. Du coup au 3eme je décide de le remonter. Et là, voiture de keuf dans la file !! Je sais pas pourquoi je me suis dis que valait mieux me ranger derrière eux plutôt que de les doubler. Frein avant sur la bande blanche humide, l'avant qui part en sucette, j'essaye de poser le pied , je glisse aussi ...
Paf !!! vautré sur la voiture des keufs !!!! Résultat les keufs on été bien cools et ne m'ont rien dit, mais ne se sont pas privés de bien se marrer.
Pensée du moment : "Oh non pas sur les keufs !!! C'est bon il vont en plus m'aligner"
Bilan : Flanc droit éraflé mais pas de casse
Reflexion d'après coup : Quelle bande d'enculés !! J'aurais mieux fait de prendre la rocade

19 décembre 2003 : l'excès de confiance

Rentrant chez moi le soir par les quais voie George Pompidou. Comme toujours il avait plu. Je remonte les files de voitures comme d'habitude, sans doute un peu trop vite, du fait de ne pas trop connaitre mes limites. Un con de caisseux se met à déboîter sans clignotant, alors qu'il a pas la place pour passer file de droite. Gros freinage quand même. Presque nickel. J'arrive à m'arrêter à sa droite. Sauf que l'imbécile n'a rien vu, rien entendu, et continu de déboiter. Résultat il me touche et me déséquilibre. Moto couchée sur le flanc droit.moi étalé dessus. Il s'avère que le gars portait une oreillette de téléphone, ce qui peut expliquer qu'il n'ait rien vu... je roulais quand même trop vite.
Pas de constat, étant donné le peu de dégâts, et je pensais être en tort. A noter que le motard derrière moi à quelque mètres, a bien failli cartonner lui aussi. Il m'a dis qu'à ma place il n'aurait pas pu s'arrêter .... Pas peu fier le garenne après ça
Pensée du moment : "putain fait chier .... va falloir que j'explique ça au patron"
Bilan : Plus de peur que de mal ; j'ai eu le bon goût d'erafler ce qui l'était déjà. Juste le cligno droit cassé (37 euros)
Reflexion d'après coup : Quel enculé, j'suis sûr il téléphonait !!!

13 Mai 2004 : la faute d'inattention

M'en allant boire un verre près des Champs, il pleuvait, j'emprunte l'Etoile. Prudent malgré tout, trop même, je suis en avance donc je ne roule pas vite. Priorité à droite, étant à l'intérieur j'ai largement le temps de passer, d'autant qu'il n'y a pas grand monde, mais n'étant pas pressé, je préfère laisser la priorité, et ralentis ... grosse boulette. Je freine de l'avant, et avant d'avoir eu le temps de comprendre je suis sous la moto côté gauche.
Pensée du moment : J'ai pas eu le temps de penser ... mais super saoulé !!! Du coup, je vais me mettre une grosse mine...
Bilan : Pas trop d'éraflures étant donné que j'étais dessous, mais le pare carter à pris cher, il est tout tordu et la pédale d'embrayage cassée (70 euros).
Reflexion d'après coup : je savais que j'avais pas envie d'aller boire, j'aurais du aller dormir. Et cette pluie ça devient pénible !!

Mi Juin 2004 : mon premier constat

De bon matin, au carrefour Bd St Michel et ses Quais. Après plusieurs épisodes malheureux, plutôt que de remonter comme un goret par la voie de bus en sens inverse comme je faisais habituellement, j'opte pour la prudence en me faufilant telle l'anguille mal réveillée entre les voitures. Je vais pour changer de file à gauche devant une voiture. C'est à ce moment que le caisseux se décide à faire le trajet inverse. Résultat, il me tape la roue arrière et m'envoie glisser moto d'un coté moi de l'autre. Je suis sur qu'il téléphonait, quand j'ai tourné la tête il ne regardait pas la route. Mais j'y suis allé quand même. On s'arrête de l'autre coté pour remplir le constat. La voiture du type n'a rien ... Ca sera quand même du 50/50
Pensée du moment : "Putain j'en étais trop sur !! Tu l'as vu venir, et tu y es allé. T'es vraiment con."
Bilan : Tout le coté droit abimé (carénage avant, arrière, cligno, rétro), pare carter et levier de frein tordu, mais pas beaucoup plus de dégats apparents qu'avant finalement. Du coup je vais récupérer une moto toute neuve (environ 1500 euros de pièces et MO)
Reflexion d'apres coup : "J'en ai marre de ce boulevard de merde !!!!" du coup j'ai changé d'itinéraire

Anectoctes en vrac :

Cette première chute sur la voiture de nos amis les représentants des forces de l'ordre était le signe d'une complicité naissante. Pour bien resituer l'histoire, et mesurr tout mon désarroi face à l'absurde de la situation, je dois apporter quelques précisions.

Quelque mois auparavant j'avais fait l'acquisition d'un pot Leo Vinci, position haute, avec chicane amovible. Par pure curiosité je n'avais pas tardé à enlever la chicane pour entendre la sonorité. Finalement par prudence, j'avais préféré la remettre, du moins pour faire de la ville. Je l'enleverai pour les balades. Seulement fidèle à moi même,
j'ai remis la vis à la main, qui bien entendu, n'a pas attendu plus tard que le jour même pour s'envoler. J'ai roulé comme ça quelques temps, vu que la chicane est solidement ancrée quand même. Enfin c'est ce que je pensais en allant chez mon cousin (dis donc il est pas un peu porte poisse lui aussi). Bien entendu en arrivant la chicane envolée .... (70 boules quand même). Pas de panique j'appelle nos amis de Moto Champion pour expliquer la situation, un coup de fil à Leo Vinci France qui ne veut rien savoir étant donné que ce problème ne s'est jamais posé. Je n'insiste pas auprès de Moto Champion, mais décide de rappeler Leo Vinci. Là ils me disent que c'est impossible, qu'ils n'ont jamais vu ça et que par conséquent ça n'est pas prévu par la garantie. J'insiste lourdement avec un brin de mauvaise foi, et finalement ils acceptent de m'envoyer une chicane de rechange.

Passe le 1er mai puis le 8 mai qui bien entendu sont des samedi donc pas de bol pour aller récupérer la chicane chez Moto Champion. Vivement samedi prochain ....
Arrive le jeudi soir. Soirée "concours Harley Davidson" avec le boulot. Bonne mine règlementaire à la despe. Départ 4h du mat. Je me dis que je vais aller faire un peu de barouf sous le tunnel des tuileries. Du coup je prend la rue de rivoli, à donf de 2eme vu que je sais plus passer la 3 quand je suis bourré. Je passe full barouf devant un barrage de keufs pour contrôle d'alcoolémie, heureusement je suis voie de gauche et eux à droite.

Ouf ... j'ai eu chaud Lendemain matin, à la fraîche encore un peu barbouillé de la veille je prend la direction du bureau. Je roule vraiment tranquillou du fait de mon état
brumeux. J'arrive Quai de Grenelles, voiture blanche arrêté, je m'arrête au feu orange, alors que je pouvais passer 1000 fois (habituellement il est toujours au vert). Et là un petit gars en bleu viens me taper sur l'épaule, et me demande de me ranger. La Brigade Anti Bruit , putain !!!!!! j'ai bien tenté de leur expliquer que la chicane s'est envolée, que je l'ai passée en garantie et que je dois la récupérer le lendemain.... rien y fait. Ils sont pas là pour rire, et me font comprendre de pas les prendre pour des idiots, qu'ils connaissent bien leur métier qu'on ne leur fait pas, et qu'une chicane ne peux pas être amovible, et que ca n'est pas une vis, mais un point de soudure. C'est sûr il connait bien le texte de loi ... mais c'est tout.

D'ailleurs d'après ses propos Leo Vinci c'était déjà de la merde alors si en plus les chicanes s'envolent..
Bref bilan du sonomètre 96,2 db au lieu de 90 à 4500 tr/min. 45 euros d'amende pour bruit excessif + 45 euros pour modification de l'échappement. Bilan je récupère la chicane, qui au passage était celle de l'ancien modèle, donc délais supplémentaire, mais je demande à Leo Vinci de me fournir les vis et la pastille anti bruit. Ils m'ont tout renvoyé. Super sympas. Contre visite le 28 mai, bois de Vincennes, beaucoup plus sympas que ceux qui m'ont contrôlé. Je passe dans la tolérance à 93,6. Ca va pour cette fois. Arrive le lundi matin (le 31), je remonte gentiment les files de voitures boulevard Saint Michel, et là camionnette verte, Brigade Anti Pollution, un képi bleu se jette dans les voitures, et m'insigne de me garer !!! putain non pas 2 fois !!! en plus je viens de passer la contrevisite le vendredi. Il tient quand même à vérifier, sort le sonomètre, et demande confirmation à ses collègues dans la camionnette, qui bizarrement m'ont tous reconnu, surtout celui qui m'a aligné et que je sentais bien chaud pour recommencer, heureusement la gentille gendarmette de la contrevisite était là aussi, et est venue. Ouf, 93,4 ... ca passe. Finalement ils ont été bien cool, on a pu discuter des peines encourues, etc ...

Le pire c'est que c'est à ce même endroit que j'ai cartonné avec le caisseux, et lorsque l'on s'est garé pour remplir le constat, je lui raconte mes déboires sur ce boulevard, et là ... qui c'est qui déboule ... la BAB !!! encore .... Ils ont du me reconnaître, parce que quand je suis reparti devant eux, ils m'ont laissé passé, genre "ah c'est lui ... c'est bon, on le connait, on l'a déjà vu 3 fois". Et pour en finir, 2 petites gamelles du "mal réveillé du matin", un matin de prise de sang (ça doit être pour ca que j'étais pas dans mon assiette héhéhé), je vais pour reculer la moto face au Hurling, fainéant je recule sans tenir le guidon, et là je marche sur une branche d'arbre par terre qui me fait perdre l'équilibre ... Résultat ... bah pas plus d'éraflures qu'avant mais bien motivé du matin le garçon. Et pour terminer, en me garant sur le parking du bureau un matin, je pose la
moto dans un devers, béquille, et me ravise, estimant l'équilibre trop précaire. Je vais pour la redresser, et là ... paf elle était mal béquillée et elle tombe ... sur le scooter garé à sa gauche, qui à sont tour bascule sur le scooter à sa gauche ... qui à son tour vacille et manque de se retourner sur la Guzz de Jeanjean ... heureusement elle vacilla mais ne flancha pas.

A voir aussi...

News : L'idée du siècle.
Galeries : Ducati 749 Dark
News : Toto a posé le genou
Galeries : Toto se bourre en ligne droite - 2005
Balades : Roadbook - Chevreuse
  

Commentaires
 
Jere (27/10/2009)
Je me suis fait gaulé aujourd'hui: *45 pour le pas de chicane *45 pour le bruit au dessu de ce qui est ecrit sur la carte grise et.... 90 euro pour véhicule plus homologué alors ta eu de la chance de t'en sortir pour seulement 90 boules

Jere (27/10/2009)
je préscise: 90 euro pour véhicule pas homologué du fait d'un pot sans chicane.

Thomas (29/10/2009)
Ca s'appelle une double pen ^^ En théorie c'est pas légal de payer deux fois pour la même infraction. Le pot non homologué rend de fait le véhicule non homologué. Je crois qu'il y a des jurisprudence

Olive (29/10/2009)
Toto, tu m'as l'air en peine pour écrire ! ahah

Totoboubou (30/10/2009)
Pour ma part j'ai eu droit à 180€ d'amende un peu avant st Mich par la BaB: 45 pour le bruit (pot scorpion sur fzs déchicané), 45 pour avoir enlevé la chicane et 90 pour le véhicule désormais plus conforme à la réception d'origine du fait d'avoir enlevé la chicane. Étant en droit, je me suis un peu renseigné et il ne s'agit pas de double peine, je m'explique: la finalité des 3 amendes est la même à savoir la répression de la "pollution sonore" (quelle expression de branles-couilles sérieux) mais qui trouve sa source sur 3 bases légales différentes (et donc 3 textes de loi). Du coup le système est rodé, pas moyen de contester sur le fondement de la double peine (essayez même pas c'est pété d'avance). Ptite anecdote, une fois sur le côté en train de bader pendant que le gentil bleu m'alignait, une ducati passe full barrouf avec des Termignoni ouverts en faisant trembler le sol et là il me regarde alors que j'étais dég en me disant "c'est con hein ?!". J'ai pas mal apprécié le sarcasme et me dis qu'au moins j'ai sauvé un motard roulant en italienne ^^ (et il voulait me coller une prune en plus pour la plaque et la visière teintée, zélé le gars). Le but de ma course étant d'acheter une boîte de chocolat pour ma ptite motarde chérie, à 180€ la boîte, j'ai eu assez mal au... Gazzzzzz !!!!

Olive (30/10/2009)
Ton témoignage me plait bien Totoboubou ! :-)

Totoboubou (24/11/2009)
J'en ai plein d'autres comme ça si tu veux mon ptit chat !!! ^^


 
Noter l'article (93 votes)

 

Haut de la page
contact : MotoZ