Traitement en cours. Patientez...


  Accueil     DDMT     Rallyes     Circuit     Balades     Essais     Galeries     Dossiers     Les Bourrés     Vins     Livre d'or       Inscription  
Sommaire Vins  
Thierry Allemand - Reynard
Côte du Rhône - Cornas : 07/11/2008
2005

(par Grand'Boca le 07/11/2008)

liens & avis
Un vin gouté un peu par hasard avec mon pote amateur de vins bios. En ce qui me concerne, c'est pas forcement mon dada le bio, l'odeur d'écurie à l'ouverture et le coté trouble du vin me gènent un peu, sans parler des deceptions payées au prix fort. Bon, je n'ai toujours pas compris si ce Reynard est un vin bio ou non. Parait qu'il y a un Reynard bio et un Reynard pas bio. Ce soir là, le Cornas m'avait surpris, enchanté, limite si la bouteille de 75cl était un peu courte à deux (en fait pas limite du tout, elle était trop courte c'est sûr).

1 mois après, me voilà à acheter mon Reynard chez...(je dis pas, car j'aimerais bien en retrouver à la vente). Un 2005, "à boire ce soir?" bah oui à boire ce soir. Alors blabla carafage tout ça...ouais on verra. Dès l'ouverture et le passage en carafe, le pif envahi toute la piece. On sent tout de suite qu'il y a quelque chose qui se trame là dessous. Bon, ça va etre dur de patienter 2h alors je me bois au goulot les 3 dernieres gouttes de la bouteille (ah ah ah). Oh my god, c'est trop bon, c'est quasi certain j'arriverai pas à tenir les 2h de passage en carafe. Allez, c'est pour le bien du vin, on va donc patienter sur un petit clos de l'oratoire blanc de très bonne facture (cairanne).

1h30 plus tard, hop premier nez un peu alcooleux mais tout de même on sent derriere une floppée d'arômes qui ne demandent qu'à débouler. On dirait des chevaux au départ du tiercé ! Manque plus que l'ouverture des portes et ils vont tous arriver. En bouche, c'est tout simplement incroyable, un mélange de tout ce que j'aime : à la fois un coté fruits noirs, un jus magnifiquement dense, mais aussi des saveurs de cuir et de garrigue. Et tout ça se developpe avec une intensité rare et une très belle longueur en bouche.

Ce vin est un must ! Même si le 2005 est un bébé, peut etre qu'il sera encore mieux dans quelques années, il est déjà formidable.

Nouvelle dégustation le 27 Février 2011

Bu à nouveau ce Reynard en Février 2011. Le vin a 6 ans désormais, est-ce qu'il aura évolué, telle est la question.

La réponse est "oui, un peu". Cette fois, je l'ouvre le soir, 24h avant de le boire, pour éviter tout phenomene de réduction. Gouté le lendemain midi, je lui trouve encore un degazement de CO2. Le soir, c'était réglé pour ce léger pb.

En bouche, je trouve qu'il a clairement perdu de son aggressivité, de son coté hyper impressionant. Mais, c'est au profit d'une très grande finesse et d'une longueur qui n'en finit pas. Un très beau vin mais different de mon souvenir.

  

Commentaires
 
Anonyme (03/05/2009)
déja le cornas de chez allemand n'est pas bio mais plus que ça!!!c'est un vin naturel!! vignification biologique tu connais!!!pas ou trés peu de soufre a la mise en bouteille pas filtration pas d'utilisation de produit oeunologique comme les levures pas d'ajout de sucre enfin bref un vin 100% raisin

Anonyme (03/05/2009)
et l'odeur d'écurie comme tu dit on appel ca la reduction!!! un passage en caraffe arange cette odeur!un bonjour au amateur de vin naturel

Pinot noir (02/03/2010)
l odeur de réduction sur ces vins peut perdurer plusieurs heures( prévoir e carafer à midi pour le soir et donc de ne pas choisir ce vin au resto.) thierry allemand n est pas en bio( c est un mensonge de bar à vin , un de plus) , il dit que ça lui coûterait trop cher en personnel! il n a qu une petite cuvée sans souffre. il soutient le mouvement mais ne va pas au bout de ses idées extremistes pour le plus grand bonheur des amateurs de vins......

Olive (02/03/2010)
Oui, je suis assez d'accord sur la fin du com, n'étant pas vraiment fan des ayatollahs de toutes parts, du vin ou d'ailleurs. Même si certains vins natures m'ont fait chavirer, les mêmes (oui, les mêmes mais dans d'autres bouteilles) m'ont vraiment fait faire la moue voire tordre le nez ce qui, même si on peut le comprendre d'un point de vue physique, n'est pas acceptable pour le consommateur.


 
Noter l'article (23 votes)

 

Haut de la page
contact : MotoZ