Traitement en cours. Patientez...


  Accueil     DDMT     Rallyes     Circuit     Balades     Essais     Galeries     Dossiers     Les Bourrés     Vins     Livre d'or       Inscription  
Sommaire Vins  
Jacky Blot - Domaine de la Butte - Mi Pente
Loire - Bourgueil : 07/02/2008
2006

(par Grand'Boca le 07/02/2008)

liens & avis
Prix 18 euros (je crois)
Toujours lors de mes peregrinations chez 3C (oui, j'aime bien ce magasin), je me renseigne sur la Loire. Le jeune homme aux petites lunettes rondes, tout à fait sympathique -si ça avait été un vin, il aurait été gouleyant comme un Beaujol nouveau :-)- , semble avoir une grande connaissance de la région. Il me parle cépages, millésimes, découvertes, tenue dans le temps du fabuleux Chenin en liquoreux (quarts de chaume etc...). Bon, c'est pas le tout mais moi j'veux un rouge. Le voilà qui me sort une petite merveille selon ses dires, un Bourgueil de chez Jacky Blot, tout en me faisant l'éloge du personnage et surtout de ses méthodes de vinification. Ok, let's go, on va voir ce qu'il a dans le ventre.


Février 2008

La robe est d'une profondeur totale, on n'y voit goutte ! Au nez, on reconnait, je trouve, assez facilement le cabernet franc (bon, faut dire que je savais ce que je buvais donc ça aide) avec des arômes de petits fruits rouges accompagnés déjà d'une legere senteur de poivron.

Au goût ça se complique, j'ai trouvé ce vin très dense, bon certes mais avec tout de même un côté assechant marqué que je trouve caractéristique des vins 100% cabernets-francs (en général des rouges de Loire) et je n'arrive pas trop à m'y faire. Donc, une petite deception tout de même.

Peut être meritait-il quelques années de cave mais cette dégust m'a permis de me faire une opinion. Il va falloir que je me trouve d'autres vins de Loire à essayer ou bien deguster des Loire où les tannins sont fondus par le temps qui passe.

Novembre 2008

Pour accompagner un joli petit agneau de pré-salé, je sors de mes caisses un "Mi Pente" 2005 en me rappelant combien je l'avais trouvé tannique et puissant. Ca devrait bien l'accompagner. Je sais, les puristes auraient choisi un Pauillac mais je m'en fous pas mal. Les bons de Loire devraient jouer dans la même cour que les beaux bordeaux donc peu de risques.

Et quelle surprise que ce vin ! Commencé avant le plat, après 1h d'aération tout au plus, il s'est avéré d'une finesse et d'une subtilité démoniaques. Incroyable le changement en quelques mois, le caractère affirmé, un peu amer du cabernet franc s'est completement fondu dans une trâme aromatique qui tire sur le fumé (léger, c'est pas non plus un Lagavulin !) avec une belle persistance en bouche. Il était tellement bon qu'on a presque cassé la gueule à la bouteille avant de commencer à manger. Une belle réussite, j'espere en retrouver de ce millésime.

Fin Décembre 2008

Enchanté que j'étais par ce vin, j'en ai ressorti une bouteille le 26 décembre (bah oui, le 26 c'est encore "Fête") sur une belle petite pièce de boeuf. Toujours aussi fin et équilibré, il a completement occulté une cuvée Caroline de Cheze. Les arômes légers mais persistants de torréfaction et de fruits noirs juste écrasés sont sublimes, finement relevés par des tannins maitrisés.

J'adore ce vin ! Merci au brun à lunettes de chez 3c fan de vins de Loire !

  

Commentaires
 
Juju (01/01/2010)
je recommande du même vigneron, hors du commun, ses blancs, surtout la Cuvée Remus en Vouvray ( à laisser un peu vieillir...), ainsi que son crémant Triple Zero, absolument fantastique!

Olive (01/01/2010)
Exact, le triple zéro est très bien. En plus ça coute pas des masses, environ 10e. Le seul pb étant d'en trouver, je ne pense pas qu'il en produise des masses. Le Vouvray sec, j'avais bien aimé mais pas plus emballé que ça. Faudrait que je regoute.


 
Noter l'article (32 votes)

 

Haut de la page
contact : MotoZ