Traitement en cours. Patientez...


  Accueil     DDMT     Rallyes     Circuit     Balades     Essais     Galeries     Dossiers     Les Bourrés     Vins     Livre d'or       Inscription  
Sommaire Balades  
Cévennes : week-end Warrior
Languedoc-Roussillon du 30/07/2004 au 02/08/2004
2500 kms

(par JeanJean le 05/08/2004)

liens & avis
Rendez vous est donc prit avec Xav, Thomas et moi même (Jeanjean) au péage de St Arnoult en Yvelines vers 17 H.

Paris - Clermont

Rendez vous est donc prit avec Xav, Thomas et moi même (Jeanjean) au péage de St Arnoult en Yvelines vers 17 H. Il fait trop chaud d'autant qu'avec le père Thomas, on inaugure nos futes avec Slider full Cuir noir. Bref, le vrai four. Nous voila donc partis vers Clermont par l'A10 et l'A71 pour notre première étape à l'arrache. Nous faisons nos courses bouffe et picole sur l'autoroute avec quelques produits du terroir (Un bon tripou des familles...Miam !!!) avant de sortir de l'autoroute vers Tallande sur la D213. Il ne manque plus qu'un bon champ pour poser nos duvets et dormir sous un beau ciel étoilé tout gorgé de soleil. Après quelques kms dans la pampa, nous trouvons un lieu qui fera l'affaire au bout d'un chemin de terre un peu chaotique. Les motos sont coupées, les futes de cuir tombent pour faire respirer les jambes et là.... Xav devient tout livide et prend conscience que son lit est devant lui dans ce champ aux hautes herbes et aux cigales chantantes.... La peur sera de courte durée, les bouteilles de rosé se chargeant de détendre l'ambiance à vive allure.

Après un bon p'tit apéro et repas gorgé de soleil, l'heure de sortir de matos de nuit est arrivé. Là, 2 écoles s'affrontent : La nouvelle avec Xav et Thomas et leur sac de couchage minuscule au top de la technologie, et JeanJean avec son vieux duvet ENORME.... La nuit sera courte pour tout le monde avec un réveil à 6 h 30 tout couvert de rosée (non pas celui là... tout avait été bu la veille !!!) et fraîche pour xav qui a caillé toute la nuit (comme quoi la technologie n'a pas toujours du bon !!!!). Départ tout penaud pour la seconde étape direction Mende.

Clermont - Mende

Le bon côté du réveil à l'aurore, c'est la fraîcheur pour rouler tout en cuir. Il fait trop bon surtout pour attaquer le Mont Dore par la D983 et la descente vers Mauriac par la D47 puis la D922. Ensuite, direction Aurillac par la D922 puis Espallion par la D920. Bonne pause de 3 heures le midi pour nous rafraîchir à l'ombre de quelques arbres au bord du Lot. La fin de l'après midi sera brûlante et bien fatigante pour les organismes. Direction le Leclerc de Mende pour les courses du soir et route vers le nord le long des berges du lot pour trouver un point de chute sympa et permettant une douche sauvage. Après plusieurs essais et quelques 25 kms parcourus, voila le coin idéal. Juste une petite descente dans les graviers avec des restes de paille et nous pourrons une fois de plus nous gorger de soleil au près du torrent. Et là....Pafff la Guzz... Non mécontent d'arriver, je me jette comme une merde par terre avec la guzz tout en bas du chemin. La roue avant a glissé sur une bonne épaisseur de paille. Bilan : Cligno tout cassé et le pire : en tombant côté droit, mon pied a arraché l'anti parasite côté gauche !!! Je sais c'est bizarre, mais avec un cylindre, la balade va être moins sympa. Ca plus la fatigue générale, je suis complètement K.O. La soirée sera super courte, seul Thomas ira se laver avec son savon dans le Lot bien bien frais. Comme si le froid ne suffisait pas, la pleine lune est venue nous éclairer comme un lampadaire toute la nuit. Départ vers 7 h 30 pour trouver une solution à l'anti parasites H.S. Bien entendu, nous sommes dimanche donc tout est fermé et les stations nous disent toute : "Un anti parasite !!! pfffff vous trouverez pas ca aujourd'hui mon pauv mossieur ". Finalement, Thomas trouvera un dans une voiture H.S après 2 heures de recherche. Bon, ca y est, tout est Ok ? Alors Gazzzzzzzzzz.

Mende - Privas

Nous voila donc enfin partis vers 10 h vers Alès par la N106 pour un retour par la corniche des Cévennes. Et là : Putain, mais c'est de la route de fou pendant 150 kms : et à droite et à gauche tous les 2 mètres sur un bitume au top avec des paysages non moins sympathiques. Bref, on oublie vite le p'tit pépin du matin. Arrivé à Alès, demi tour et direction la Corniche. En arrivant en haut d'une côte, vla pas un lascar en combine faisant demi tour sur son 600 TT. Oh Oh Oh, il a pas l'air d'être là pour rire le garçon. Bilan, 2 virages plus tard, en arrivant dans un gauche ou un de ses copains l'attendait pour le prendre en photo, il a pourri, l'ami xav à l'inter en faisant tout frotterà donf !!! D'ailleurs, si ce motard nous entend, nous sommes preneurs de la photo pour l'encadrer et l'offrir à Xav... Ah Ah Ah. Toutes ses explications et sa mauvaise foi ne réussiront pas à nous faire oublier ce pourrissage pendant tout le WE... Le retour vers Mende sera encore au top avec des routes de fou et une bonne baignade bien méritée dans les gorges du Tarn. Ensuite, direction Mende par la D10 (au top) puis Aubenas par la N88 (que des grandes courbes à prendre à Toc avec une super bonne visibilité !!!) puis la N102. La soirée continuera dans un p'tit restac bien sympa avant de partir vers 23 h 30 à la recherche du champ idéal pour la nuit. Et là, putain, c'est pas facile de trouver son lit de nuit sans quézac (Ou nous avons fait un p'tit arrêt d'ailleurs)... On a du faire une montée de col dans le maquis et quelques demi tours avant de se poser dans un champ juste à côté d'un camping car qui se décidera à partir sans doute à cause du bruit de notre bande de gorgés de Soleil.

Privas - Paris

Xav se réveille le premier vers 6 h 30 annonçant le début d'une autre Top bonne journée. Descente de notre montagne maquisarde vers Privas puis direction Les Ollières - Le Cheylard - St Agrève par la D120. Oh lo lo. Putain, mais là encore ya du super Top. Ca n'arrête pas dans tous les sens. Ensuite direction Lamastre puis Tournon, puis Lamastre (juste pour le plaisir) puis Lalouvesc et Annonay pour rejoindre le col de la R éplublique et St Etienne par la N82.

Après un p'tit couscous, c'est reparti dans la joie et la fatigue par la D12 direction Chazelles et la N89 vers L'Arbresle. Un p'tit bout de N7 puis la D38 vers Villefranche et la D485 jusqu'aux Echarmeaux. Ensuite D10 vers Matour et D987 jusqu'à Cormatin pour rejoindre l'autoroute de merde à Tournus. Dernière pause sous le cagnard avant le retour à Paris à rythme soutenu. Pour une fois, le retour à Paris ne signifie pas juste la fin d'une super balade, mais aussi une bonne douche pour laver les gros fennecs que nous sommes devenus au fil des jours !!!! Perso, j'ai croisé une voisine dans l'ascenseur en remontant chez moi et à voir sa tête, sa devait refouler grave dans le cuir...

Petit Bilan

Encore une fois le Week-end a été bien mortel. Des routes terribles, des paysages au même niveau et en plus des nuits à la belle étoile bien sympa pour compléter le tout. Franchement c'est le type de WE idéal pour bien profiter de tout et revenir à Paris bien content de son WE. Le bilan c'est donc qu'on le refera dès la prochaine balade, d'autant qu'on a bien compris ce qu'il faut apporter pour encore plus en profiter. Sinon, les Cévennes proposent des routes de feu avec en plus plein de rivières pour nous soulager de la chaleur de début Août.

A voir aussi...

Dossiers : Préparer son week-end à l'arrache
Galeries : P'tit tour Alsacien Hoplà
Balades : Alsace Hoplà !
Balades : L'été 2007 dans le Sud : suite et fin
News : L'idée du siècle.
  

Commentaires
 
Olive (l'absent) (23/05/2006)
Alors ça je m’y attendais ! Non mais quelle bande de petites tapettes déguisées en motards ! Même pas capable de se jeter dans le premier fossé venu, tout en cuir vêtus, pour piquer le petit roupillon réparateur. Faut qu’on installe sa petite bâche, faut qu’on boive un pti coup de rosé pour oublier le bruit des bestioles autour (encore que l’haleine des bourrés devait être telle que même la bête du Gevaudan aurait rebroussé chemin). Ca avait l’air bien à la cool quand même ce petit week-end. Je remarque quand même que les frais sont de plus en plus réduits à un poste près : l’essence (SP95 et rosé). Ca c’est ce qu’on peut appeler de l’optimisation !


 
Noter l'article (58 votes)

 

Haut de la page
contact : MotoZ