Traitement en cours. Patientez...


  Accueil     DDMT     Rallyes     Circuit     Balades     Essais     Galeries     Dossiers     Les Bourrés     Vins     Livre d'or       Inscription  
Sommaire Circuit  
Trophée Aspi-Racing endurance 299min - Edition 2019 Alès
Courses du 26/04/2019 au 27/04/2019

(par Superman le 02/05/2019)

liens & avis
Retour sur un excellent week-end de moto ou nous avons participé à la 2eme édition du trophée Aspi-Racing qui se déroulait à Alès les 27 et 28 Avril 2019.
Pour situer cette formule de course pour amateurs, l'Aspi-Racing, un excellent organisateur de journées d'entrainement sur piste a lancé en 2017 les "trophées d'été",
des courses sans prétention permettant à tout pistard régulier de venir s'essayer à la compétition.

En Septembre 2017 les premiers trophées d'été sont organisés à lédenon avec des courses type "sprint", puis en 2018 l'Aspi-Racing a décidé d'y ajouter une formule "endurance" avec une durée de course de 199 minutes à partager en 2 ou 3 équipiers.
C'est à cette occasion que nous avons mordu à l'hameçon en engageant 2 équipes : Maxime et moi en catégorie 600 et Bernard et Greg en catégorie... plus gros :-)
Et le moins qu'on puisse dire c'est qu'on s'est fait plaisir avec en prime une 3eme place en catégorie 600 !

Deuxième édition

Pour 2019, L'Aspi renouvelle l'opération avec cette fois 2 trophées, le premier à Alès le 27-28/04 d'une durée de 299 minutes et le second à Lédenon les 27-28/07 d'une durée de 199 minutes.

Ni une ni 2 Max a envoyé les engagements et nous voici donc vendredi 26 avril débarquant à la fraiche sur le circuit gardois.
Petit changement cette année, nous serons 3 dans l'équipe avec l'arrivée de Noémie tandis que Bernard et Greg restent fidèles à eux-mêmes.

le temps de passer les traditionnels contrôles techniques et administratifs, de s'installer sur le paddock, nous commençons à rouler dans l'après midi pour nous remettre en jambes, et là, problème...
Alors que la semaine précédente j'avais roulé sur le circuit avec de bonnes sensations, il m'est impossible de rentrer dans les virages sans ressentir des grosses vibrations se transformant en glisses de l'avant si j'insiste.

les qualifs

Damned, si je me fais des frayeurs en me traînant en 24/25 ça risque d'être long cette course.

Au début je mets ça sur le compte de mes pneus, seul paramètre qui avait changé depuis la semaine passée, mais rien ne change en les remplaçant de nouveau, alors je décide de reprendre mes réglages à zéro et c'est la que je m'aperçois que la fourche arrive en butée, pas bon !
Je refais mes courses mortes, resserre la précharge et ... ça marche ! plus de vibrations, plus de glisses, je finis par retrouver mon rythme dans la deuxième et dernière séance de qualifs.

Pendant ce temps, Max sur son nuage nous claque une grosse pendule en 1'20"4 qui nous hisse à la 7eme place sur la grille!
Du coté de la NB Team (Bernard et Greg), ça s’affûte toujours plus avec un record personnel pour Greg en 24"7 qui les place 23eme sur 28 équipes.

Voila, la première partie du taf est faite, super soirée entre potes (bah on vient pas non plus que pour faire de la moto), nous voici le jour de la course, dimanche.

Race Day

Le matin, on est bien occupés à ranger les affaires pour pouvoir déménager dans le box prévu pour l'endurance, puis vient l'heure fatidique.

13h30, prégrille

Max et Greg se mettent en place, motos en épi et pilotes de l'autre coté de la piste, départ typé endurance plutôt sympa à faire.
Premier départ "à blanc" pour le tour de chauffe, je tiens la moto, Max sprinte, monte sur la moto et... ne démarre pas.
Finalement il se lance et effectue son tour de chauffe, dans ma tête je me dis que c'est bon le sort est conjuré, ça ne peut pas lui arriver 2 fois de suite.
Eh ben si ! 13h45, le drapeau tricolore s'abaisse, les 28 sprinters en combinaison s'élancent et Max ne démarre pas ! (on comprendra plus tard que dans le stress il avait légèrement basculé le coupe-contact).

Il part finalement avant dernier (en fait une qualif en 28 aurait suffi ^^), énervé comme jamais, et bien déterminé a battre des records pour rattraper son retard.
Et effectivement il battra le record du relais le plus court de cette course : 7 virages avant de se bourrer, heureusement pas trop méchamment ce qui lui permet de ramener la moto en ne perdant qu'une grosse minute dans l'affaire.

Remontada

Je prends le 2eme relais, bien décidé à rallonger mon temps de roulage pour ne pas avoir a faire un arrêt supplémentaire suite à la chute, un peu stressé aussi je me loupe dans l'entrée du virage 4 avant de finalement prendre un rythme assez régulier en 22/23, seul au monde sur la piste jusqu'au 15eme tour ou je rattrape enfin le 27eme, ouf on n'est plus derniers !

je continue ma remontada jusqu'au 27eme tour ou le safety car neutralise la course pendant 4 tours, une petite pause appréciable qui permet de repartir au taquet jusqu'au 37eme tour avant de ramener la moto au box en 16eme position pour passer le relais à Noémie.
Pendant ce temps Max a pu réparer sa moto et est prêt pour son relais.

Noémie fait un super job et enquille presque 50min de relais avant de ramener la moto en 13eme position.

Max part sur son relais, reprend confiance progressivement et remonte à la 8eme place après un relais de 40min.



A mon tour, je suis remonté comme une pendule et en faisant mon meilleur chrono de la course je ramènerai la moto en 6eme position après 45min de relais.

Noemie enchaine 40min de relais et ne concède qu'une petite place, puis Maxime prend la suite pour l'avant dernier relais de 25min et ramène également la moto en 7eme position, c'est maintenant à mon tour d'en finir, il reste 35min de course.

Toujours bien motivé, je me régale sur la piste en conservant un rythme assez régulier en 22 et je vois les autres s'exciter sur le bord de la piste à chaque passage dans la ligne droite, ça me motive encore plus !

Ce que je ne savais pas à ce moment là c'est que j'étais en train de remonter sur le 2eme en catégorie 600, et à la faveur d'un dépassement d'attardés je me faufile à la 7eme place du général au 198eme tour soit 3 tours avant la fin !

Malheureusement je me fais doubler dans le dernier tour par un autre concurrent, mais celui la est en 1000 donc... c'est pas grave !!

sur la boîte !!

Ouf, drapeau à damiers, la fatigue commence à se faire sentir mais c'est vraiment une sensation géniale que de finir une course dans de si bonnes conditions, d'autant que les résultats officiels tombent et que la Team MC-Racing (nous quoi) se classe 2eme en catégorie 600 ! la cerise sur le gateau !

Du coté de Bernard et Greg, ils n'ont rien laché et ont réussi à boucler les 5h de course à 2 à la 23eme position.

Tiens c'est marrant ça, ils ont le numéro 23 et finissent 23, nous le 8 et on finit 8... on aurait peut être du garder notre numéro 2 de l'an passé en fait.

Bilan

Encore une belle tranche de vie de motard de vécue, si nous étions lassés des courses de promosport à cause du faible volume de roulage, là on est servis et le fait de rouler longtemps enlève une bonne partie du stress, on se dit que rien ne sert de risquer la chute à chaque virage (même si au final j'ai personnellement roulé plus vite lors de cette endurance qu'en course promo).

Et puis rien à faire, 3 jours de moto en immersion avec la famille, les potes, les potes des potes, le frigo de Bernard, la plancha de Max et les bouteilles de Martine, c'est quand même le top !!

Merci aux assistantes et assistants de nous avoir supporté (et d'avoir géré les gosses ^^) et merci à Marine et Lionel de l'Aspi-Racing pour nous permettre de vivre des moments comme ça, rendez-vous fin juillet à lédenon !

  

Commentaires

 
Noter l'article (5 votes)

 

Haut de la page
contact : MotoZ